FORUM APOCALYPSE ET PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS

Ce Forum Catholique a pour but de commenter nos temps actuels, à la lecture des prophéties de la Bible, du livre de Daniel et de l’Apocalypse de St Jean, en les comparant avec les prophéties modernes.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
par Hercule Aujourd'hui à 12:40

» - Père Raymond Halter - La prière de délivrance -
par Hercule Aujourd'hui à 11:24

» Jean Pliya - Enseignement lors du rassemblement de Saint Laurent 2012...
par Hercule Aujourd'hui à 11:18

» Le Père Ghislain ROY et le démon - Libération et Guérison ...
par Hercule Aujourd'hui à 11:00

» Avec Luisa PICCARRETA et le Père Ghislain ROY, Entrons et Vivons sous le Règne de LA DIVINE VOLONTE !
par Hercule Aujourd'hui à 10:44

» 21 novembre Présentation de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 2:10

» 21 novembre : Saint Dimitri de Rostov
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:59

» Dieu contre Satan, le combat final
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:36

» Purgatoire dans le Nouveau Testament St Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:20

» Prophétie de Saint Jean Paul II
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:11

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:02

» Le Grand Monarque - Au Sujet des Soldats du Roi ...
par Hercule Aujourd'hui à 0:51

» Saint Padre Pio de Pietrelcina, OFM Capucin (1887-1968) Stigmatisé
par Hercule Aujourd'hui à 0:33

» L’Evangéliste Carlos ANNACONDIA, l’homme qui réveille les âmes endormies ...
par Hercule Aujourd'hui à 0:15

» Le Père Mathieu Girard OFM Capucin - Ancien Exorciste de Besançon...
par Hercule Hier à 23:43

» LA PROPHETIE DE DANIEL par (A) qui est une petite âme qui a des locutions et désire rester ignorée.
par Hercule Hier à 22:48

» Remèdes révélés à Marie-Julie Jahenny pour les « Temps de la Fin » ...
par Hercule Hier à 22:21

» Neuvaine au Christ Roi de l'Univers : Du 16 au 26 novembre 2017
par Lumen Hier à 20:51

» DIEU ? Démonstration de l'existence de Dieu et raisons de croire chrétiennes...
par Hercule Hier à 18:22

» Le Site de l'I.A.D. - Association Internationale pour la Délivrance...
par Hercule Hier à 12:31

» Dieu se plait à révéler ses secrets à ceux qui l'aiment et qui l'écoutent...
par Hercule Hier à 10:31

» Livre - "MARIE ANNONCE LA FIN DES TEMPS" par F. Sanchez-Ventura Y Pascual - Partie 0 ...
par Hercule Hier à 4:09

» AED - Syrie: Marc Fromager « nous ne les abandonnerons pas ! »
par Hercule Hier à 3:37

» 20 novembre Vénérable Agnelo de Souza
par ami de la Miséricorde Hier à 0:31

» 20 novembre Saint Grégoire le Décapolite
par ami de la Miséricorde Hier à 0:15

» Considérations de Saint Ephrem sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 0:03

» Saint Bernard de Clairvaux sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017 - 23:43

» Le livre de l'Apocalypse
par Olivier2 Dim 19 Nov 2017 - 18:40

» Notre Dieu est Dieu de Vie, et Il nous veut féconds.
par Lumen Dim 19 Nov 2017 - 16:30

» Une seule chandelle suffit
par Lumen Dim 19 Nov 2017 - 16:15

» Les « Litanies de l'Humilité » du Cardinal Merry del Val...
par Hercule Dim 19 Nov 2017 - 15:24

» Avertissement et Conseil à mes âmes choisies...
par Hercule Dim 19 Nov 2017 - 15:21

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
par Lumen Dim 19 Nov 2017 - 15:06

» Concerts dans les Eglises : Mgr Planet menace de poursuivre en justice...
par Hercule Dim 19 Nov 2017 - 14:59

» Consécration du diocèse d’Avignon au Cœur Immaculé de Marie...
par Hercule Dim 19 Nov 2017 - 14:22

» Une Minute avec Marie - Le chapelet, la prière que Notre Dame a le plus recommandée
par Hercule Dim 19 Nov 2017 - 10:09

» 19 novembre Saint Philarète de Moscou
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017 - 1:30

» 19 novembre Saint Abdias Prophète
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017 - 1:07

» 19 novembre Saint Raphaël Kalinowski
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017 - 0:48

» Considérations de Saint Prosper d'Aquitaine sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017 - 0:32

» La disposition codée du GRAAL en l’église de RENNES-LE-CHÂTEAU selon le tracé de la MÉDAILLE MIRACULEUSE
par Hercule Sam 18 Nov 2017 - 15:18

» Je bénirai le Seigneur ...
par Lumen Sam 18 Nov 2017 - 15:11

» Vendée - LePuy-du-Fou et Philippe de Villiers reçoivent le Hall of Fame Award...
par Hercule Sam 18 Nov 2017 - 14:58

» Jésus nous livre un grand secret : prier sans se décourager...
par Lumen Sam 18 Nov 2017 - 14:50

» Institut pour la Protection de la Sante Naturelle - Herboriste : un métier assassiné !
par Hercule Sam 18 Nov 2017 - 13:52

Sujets les plus actifs
SEPTEMBRE LE MOIS DE SAINT MICHEL ARCHANGE
Prières de Protection, de Libération et de Guérison
Prophéties modernes et Messages pour la France...
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
Livre - "L'HEURE DES TENEBRES" par Don Raymond - Partie 1...
Le livre de l'Apocalypse
Livre - "La Mission Divine de la France" par le Marquis de la Franquerie...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
Les propheties bibliques a l'aune de l'heraldique royale britannique.
Sujets les plus vus
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
- Virginie "Alliance des Coeurs Unis" - Consécration et Imposition du Scapulaire
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
SEPTEMBRE LE MOIS DE SAINT MICHEL ARCHANGE
Le livre de l'Apocalypse
Prières de Protection, de Libération et de Guérison
Virginie "Alliance des Coeurs Unis" - Acte de consécration
"ENTRE NOUS II" - Les Articles les plus lus du mensuel... par Viviane Al.
La clé structurelle du livre de l’Abbé Boudet, le Graal identifié au Calice de la Cène .
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Hercule
 
ami de la Miséricorde
 
Lumen
 
Françoise
 
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 18 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Prunelle

Nos membres ont posté un total de 1455 messages dans 1068 sujets
Mots-clés
Faux avertissement délivrance Pape James chapelet préalable Polonais Famille Prière islamisation prophètes saint Tous enfants Garabandal Louis Rosaire France Evangélisation Merci François Laurentin Marie naturelle Joyeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Sam 9 Sep 2017 - 10:43
Annuaire des Sites amis


Partagez | 
 

 Présentation de Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hercule
Admin
avatar

Messages : 966
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: Présentation de Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité"   Lun 21 Aoû 2017 - 21:44

Présentation de Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité"

http://messagesduciel.net/parole_titre.jpg

"Parole de la Très Sainte Trinité", ou Messages du Ciel donnés à Jean-Marc, père de famille français.


Parcours Spirituel de Jean-Marc

Né en 1960, au sein d’une famille catholique de quatre enfants, Jean-Marc a toujours été reconnaissant envers ses parents et envers Dieu, d’avoir reçu les sacrements de l’Initiation Chrétienne, que sont le Baptême, l’Eucharistie et la Confirmation.

Le meilleur des catéchismes n’est-il pas l’exemple des parents, vivant leur Foi, au jour le jour dans la prière et la charité ?

Dans son cœur d’enfant, il possédait déjà le trésor de la Foi, qui est un don de Dieu. Dès l’âge de 10 ans, une voix intérieure très distincte lui révèle le sens profond de sa vocation : « tu aideras les autres.»

Le 11 Juin 1972, à l’âge de 12 ans, il rencontre Jésus pour la première fois, caché sous le voile de la Sainte Hostie. Il prendra vite goût au « Pain des anges » ; et c’est huit ans plus tard, jour pour jour, le 11 Juin 1980, que Jésus se montre à lui dans sa Gloire, dans sa Lumière éblouissante.

Si le Seigneur a choisi cette concordance de dates, c’est qu’Il veut sans doute nous signifier qu’Il est tout autant présent dans l’Eucharistie, que visible à nos yeux de chair, lorsque Il veut bien se révéler à nous sous Sa forme glorieuse.

Ce fut lors d’une réunion de prière, que Jean-Marc ressentit la Présence de Dieu, à tel point qu’il fondit en larmes et fut envahi de l’Amour de Dieu.

Une grande Lumière, semblable à celle qu‘expérimenta Saint Paul sur le chemin de Damas, Lumière de l’Esprit-Saint, Présence des trois Personnes Divines, vint depuis lors, demeurer en lui. Il devint en un instant, un homme nouveau, transfiguré, éclairé de l’intérieur.

Depuis cette date, Jean-Marc continue à voir cette Lumière Divine habiter en lui et le guider au quotidien. Ce n’est que 7 ans plus tard, le 17 Juin 1987,que le Père Eternel lui demandera d’écrire des messages d’enseignement, de conversion, d’ordre prophétique ou personnel.

Ces locutions intérieures, Jean-Marc les entend dans le silence du cœur, dans cette intimité particulière avec les trois personnes Divines et aussi avec Marie, la Très Sainte Vierge.

Jésus Miséricordieux l’invite aussi à entrer au cœur de l’Eglise, en l’appelant à devenir prêtre. Au sujet de son entrée au séminaire, Jésus lui dira : « sache que Je te demande ce sacrifice afin que la Parole que Je t’ai donnée soit divulguée au Monde au sein de Mon Eglise. C’est une Parole du Seigneur à son Eglise et à tous ceux et celles de bonne volonté. »

Comme les apôtres avec Jésus, durant sa vie publique, Jean-Marc fit trois ans de séminaire. Le Seigneur l’avertira dès la deuxième année qu’il ne poursuivra pas ses études et Il lui dira : « car Je t’envoie en mission dans le Monde pour faire connaître et aimer Mon Sacré-Cœur. »

Cette Parole de Dieu se réalisa puisqu’on fit obstacle à ses études de théologie, sans raison valable ; et depuis lors la Sainte Trinité envoie Jean-Marc en mission en France et à l’étranger pour témoigner de sa Foi.

Il réalise ainsi pleinement sa vocation baptismale à la prêtrise, en étant marié et père de famille.

Jean-Marc est décédé d'un cancer foudroyant au pancréas, le 30 mars 2016.



Direction spirituelle et étude théologique

Depuis les premiers messages, Jean-Marc a été suivi par l’abbé Marie-Jean Bertaina, Docteur en Théologie, spécialiste de la vie des Saints, des pèlerinages en Terre Sainte, il a écrit plusieurs ouvrages à succès sur ces sujets.

« J’ai lu avec grande attention vos messages et je puis affirmer qu’il ne s’y trouve rien qui contredise la foi ou la morale. Ils sont profondément édifiants et ne manqueront pas d’aider le lecteur à monter toujours plus dans l’Amour de Dieu, de Marie Notre Mère du Ciel et de l’Eglise. »

Né un 8 Décembre 1914, le père Bertaina partit au Ciel le 14 Août 1996, en odeur de sainteté. Dès cette séparation, Jésus montra à Jean-Marc quel devait être son nouveau père spirituel et Il lui désigna le père Léopold P., qui par la suite devint son oncle par alliance.

Aujourd’hui, Jésus appelle aussi le père Léopold à accompagner Jean-Marc dans toutes ses conférences, il est ainsi témoin de l’Eglise et assure la sainte Messe, la confession, l’adoration, l’imposition du scapulaire et la présentation du messager.

Actuellement, 11 tomes de messages sont disponibles.

« Parole de la Très Sainte Trinité », un livret des prières révélées à Jean-Marc « La Très Sainte trinité nous invite à prier » et « l’Imitation de la Sainte Vierge. »

De plus, Jean-Marc, a toujours eu cet esprit filial d’obéissance envers la Sainte Eglise Romaine dont il est un membre à part entière. En effet, il a tenu au courant de ces révélations le curé de sa paroisse, l’évêque ordinaire du lieu et le Saint Père, à qui il a remis ses ouvrages.


Aimez-vous les uns les autres

Message reçu le 27 Mars 1991 (Parole de la Très Sainte Trinité Tome 1 page 215)

« Souvenez-vous, Mes Chers Enfants, du commandement que Je vous ai donné par le passé et que Je vous répète aujourd’hui encore : « Aimez-vous les uns les autres comme Je vous aime. »

Oui, voilà le commandement nouveau, celui de l’Amour. Comme Moi-même, vous devez connaître l’Amour véritable, celui qui va jusqu’au sacrifice de soi-même pour le salut de ses frères.

Combien vous avez oublié ce commandement si cher à Mon Cœur et à Celui de Ma tendre Mère. Si vous ne savez pas aimer, si votre cœur est dur comme la pierre, alors il vous reste la prière. Dites-Moi avec confiance :


" Seigneur, Vous qui êtes Source de l’Amour,
Apprenez-Moi à aimer comme vous Nous aimez,
Apprenez-Moi à m’oublier pour le bien de tous.
Apprenez-Moi à donner sans attendre aucun retour.
Seigneur, ayez pitié de moi,
de moi qui suis pécheur et faible,
Soyez ma force et mon soutien.
Oui, voilà une prière qui ravira Mon Cœur
et qui vous mettra sur le bon chemin de l’Amour. "


Trinité d’Amour

Par l’intermédiaire de Jean-Marc, le peintre Xavier Le Marois, a reçu une demande du Père Eternel, l’invitant à peindre les visages des trois personnes Divines baignant dans une grande Lumière. Au même moment Jean-Marc avait cette vision de la Très Sainte Trinité.

Cette œuvre intitulée à la demande du Ciel « Trinité d’Amour », a bien été réalisée sous la forme d’un pastel 76x76cm, que Jean-Marc amène à toutes ses conférences.

Dans un message du 30 Juillet 2000 (P.T.S.T Tome 7 page 148), le Père Eternel lui dit : « Aussi, Je te le dis, tu peux faire connaître cette œuvre qui représente les trois faces Glorieuses de la Trinité d’Amour. Cela aidera à la contemplation pour que les âmes entrent mieux dans ce Grand Mystère d’Amour. Cette œuvre qui sera vénérée par les fidèles, pourra ainsi déverser bien des lumières dans les âmes. Car n’oubliez pas, bien que ce soit une œuvre humaine, elle a été voulue par Moi et inspirée par Moi. Aussi, Je vous le demande, qu’elle soit diffusée et connue comme Je le désire. »

Aussi, Jean-Marc a-t-il fait réaliser des reproductions de cette œuvre par moitié (38X38cm) et des petites images avec au dos la consécration à la T.S. Trinité qui lui a été dictée. Vous pouvez vous les procurer aux Editions St Jean Evangéliste à La Croix de Coujouls 19220 AURIAC France (Tél : 05 55 28 02 01).

« Cette oeuvre aura pour nom, celui que Je lui donne Moi-même : Trinité d'Amour »

Dans un autre message du 13 Août 2000 (P.T.S.T. Tome 7 page 155) , la Sainte Trinité lui dit : « En vérité, Je vous révèle ceci, bien que Nous sommes trois Personnes Divines, distinctes l’une de l’autre, Nous n’avons qu’un seul cœur, et c’est dans ce cœur même du Dieu Unique que Nous sommes, que réside Notre Unité. C’est bien l’Amour de Dieu qui unit, les trois Personnes du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Dieu est Amour avant tout, même s’Il se présente sous trois visages différents. En effet, l’Amour qui se donne a besoin d’être partagé de l’un à l’autre. »


Voici venu le temps de Mon Retour

Beaucoup de prophéties actuelles nous annoncent le Retour Glorieux du Christ. Voici ce que Jésus dit à Jean-Marc dans un message du 19 Juillet 1990 (P.T.S.T Tome 1 page 120) : « Mes enfants, préparez-vous à Mon Retour, préparez vos coeurs à Me recevoir et à recevoir l’Esprit-Saint. Certes, nul ne connaît l’heure ni le moment exact de Ma venue, ce secret M’appartient et appartient au Père des Cieux. Mais cependant, Mes enfants, Je viens vous annoncer que Mon heure est proche... Voici venu le temps de Mon Retour, Mon Retour s’effectuera dans la plus grande Lumière, celle qui éclairera toutes les nations, Lumière éternelle du Père. Tous verront Ma Lumière descendue du Ciel sur la Terre et venue confondre les impies, ceux qui ne croient pas, ceux qui se sont détournés de Moi, ceux qui Me persécutent. Ma Divine Lumière éclairera le cœur des justes et leur donnera le bonheur et la joie de la présence de Dieu en eux.

Ma Divine Lumière aveuglera Satan et tous ceux qui oeuvrent pour lui, ils tomberont face contre terre et comprendront que Je les ai vaincu par Ma Croix. »


- Extrait de la lettre confirmant l'étude théologique des messages.

Ces messages de la Très Sainte Trinité ont été soumis à l'examen minutieux d'un prêtre théologien, en vue de contrôler leur conformité à l'Evangile et à la foi chrétienne.

Le lecteur trouvera ci-dessous un extrait de la lettre adressée au messager, après que chacun des messages ait été contrôlé sur le plan doctrinal.


Extrait de la lettre confirmant l'étude théologique des messages

Le 29 novembre 1990.

Cher Monsieur et Ami,

J'ai lu avec grande attention vos messages et, je puis affirmer qu'il ne s'y trouve rien qui contredise la foi ou la morale.

Ils sont profondément édifiants et ne manqueront pas d'aider le lecteur à monter toujours plus dans l'Amour de Dieu, de Marie, notre Mère du ciel, et de l'Eglise. Ce sera pour vous la plus grande récompense.

Croyez à ma profonde amitié.

Abbé BERTAINA, prêtre et docteur en théologie.

http://messagesduciel.net/parole_titre.jpg

+ + + + +


Autre Présentation de Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité"

A l’occasion de la sortie du neuvième livre de Jean-Marc, « Parole de la Très Sainte Trinité ; messages du Ciel », dorénavant édité aux Editions du Parvis, nous reprenons le témoignage de son cheminement :

Jean-Marc, c’est le prénom que le Seigneur a choisi pour moi et c’est ainsi que je veux vous parler de mon aventure sur le chemin de la Foi : ma rencontre avec Dieu.
Sachez bien que j’ai hésité avant de vous révéler ce bref récit de ma vie, car je suis de nature secrète, je n’aime pas parler de moi, mais la voix de mon cœur m’a demandé de le faire. Et, de toute façon, comment pourrais-je taire toutes les merveilles que le Seigneur a faites pour moi et qu’Il continue d’accomplir chaque jour ? 
Ce témoignage, je veux le donner particulièrement à ceux qui sont en quête de Dieu, et aussi, surtout, à tous ceux qui doutent de son existence. Je pense tout particulièrement aux jeunes d’aujourd’hui qui ont certes entendu parler de la vie de Jésus dans les cours de catéchisme ou par leurs parents, mais qui ont besoin d’exemples concrets et vivants pour comprendre que le Christ est vraiment ressuscité et pleinement à l’œuvre à notre époque moderne, comme il y a 2000 ans.


Je suis issu d’une famille sans histoire. Mon père et ma mère se sont unis dans la foi chrétienne catholique, comme beaucoup de familles en France. Je suis le troisième de quatre enfants : deux sœurs et un frère.
Mon enfance s’est déroulée tout à fait normalement et, bien qu’ayant l’affection de mon entourage, je me sentais cependant très introverti, angoissé, comme on dit : « mal dans ma peau ». Je souffrais d’un profond sentiment de solitude ; j’avais l’impression d’être inexistant et de n’intéresser personne. Tout jeune enfant, je n’avais aucun attrait pour les jeux de mon âge, j’avais un raisonnement trop adulte et je me trouvais incompris. Vers l’âge de 10 ans, je m’interrogeais intérieurement afin de penser à mon avenir professionnel. J’entendis alors comme une voix intérieure puissante et bien distincte de ma pensée qui me dit : « Tu aideras les autres. » Et je pensais alors : « Mais comment pourrais-je aider les autres ?»

Dans mon âme d’enfant se bousculaient de nombreuses questions, les grandes interrogations de la vie : Qui suis-je ? Quel est le but de la vie ? Quelle est ma raison d’être ? Mais point de réponse. Aucun fait exceptionnel qui aurait pu me prouver l’existence de Dieu. Cependant, en moi-même, une certitude prédominait : je savais que Dieu existait, qu’Il me protégeait. Et, en effet, Il me protégea, puisqu’à plusieurs reprises j’aurais pu être mortellement blessé. 
J’avais déjà ma petite foi d’enfant qui ne demandait qu’à grandir, et j’ai bien conscience que c’était déjà une grâce que Dieu me donnait, fortifiée bien sûr par l’exemple de mes parents qui étaient pratiquants mais sans être fervents.
 J’assistais volontiers à la messe, et j’y trouvais une grande force qui me permettait d’affronter cette solitude et ce désert qui m’entouraient de toutes parts. Je n’étais pourtant pas très attentif au catéchisme, mais je franchissais, pas à pas, les étapes habituelles de la vie chrétienne : la communion, la confirmation, mais je ne percevais toujours pas, d’une façon concrète, la Présence de Dieu dans ma vie.
Jusqu’à l’âge de 20 ans, je vivais ma période de ténèbres, le malaise s’agrandissait ; c’était la traversée du désert.
Un jour, exactement le 11 juin 1980, je fus invité à une réunion de prière par une personne que je venais de rencontrer. Et c’est ce jour-là que je fus touché par la grâce… Ces prières m’avaient profondément ému, je ressentais la Présence de Dieu et j’eus un besoin irrésistible de remercier Dieu de tout mon cœur pour cette joie qui s’éveillait en moi. Or, nous étions plusieurs personnes réunies dans un tout petit appartement et il n’y avait qu’un endroit où j’étais sûr d’être seul, je m’y retirai donc pour prier bien que ce lieu semblait bien peu propice à cet usage.
Ma prière de remerciement à Dieu le Père fut si intense que j’eus l’impression d’exploser littéralement. Et, en effet, ce fut l’explosion, une explosion de joie, des larmes coulaient à flots sur mon visage, et pourtant ce n’était pas du tout dans mes habitudes de larmoyer.
Dieu alors se fit connaître à moi par la présence d’une lumière d’une clarté merveilleuse qui inonda tout mon être, corps et âme. En un instant, j’étais un avec cette lumière, tout mon être était lumière. Les yeux fermés je la voyais, j’ouvrais les yeux, elle était toujours là, elle baignait toute la pièce de sa splendeur. J’avais l’impression de ne plus être sur terre, mais au ciel. C’était un instant d’éternité que je ne pourrais jamais oublier.
 Avec cette lumière, et cette félicité de la Présence de Dieu en moi, la paix infinie était aussi au rendez-vous et je fus en un instant libéré de toute pensée, comme un lac paisible, sans un remous. Ce fut le vide total de moi-même et le plein de Dieu. Instantanément, Dieu m’a fait passer des ténèbres à sa lumière, me donnant une grande leçon d’humilité par l’endroit qu’Il avait choisi, me faisant comprendre que le temple où Dieu veut être adoré en esprit et vérité est bien le cœur de l’homme, un cœur de chair et non un cœur de pierre.
A partir de cet instant, je n’étais plus le même, je me sentais comme ressuscité, un homme nouveau était sorti de son propre tombeau. J’avais reçu la preuve tangible de l’existence de Dieu, puisque depuis lors, dans ce silence qui m’habite, je vois toujours cette lumière qui brille en moi ou qui se manifeste dans l’endroit où je suis, surtout dans les moments de prière et de détente. N’oublions pas ce chant : « Dieu est Amour, Dieu est Lumière, Dieu notre Père », et nous, ses enfants créés à son image, nous devons lui ressembler.
Jésus nous dit que le royaume des cieux est en nous ; il ne tient qu’à nous de nous laisser habiter par la Présence de Dieu. Notre corps n’est-il pas le temple de l’Esprit-Saint ? 
J’avais trouvé ma raison de vivre : apporter cette lumière à tous mes frères et sœurs. Comment ? Cette lumière pouvait se transmettre par la prière, par l’imposition des mains sur les malades et les bien portants et aussi, par l’exemple et la parole. Ne devons-nous pas, nous, chrétiens, être des témoins vivants du Christ ?
 En agissant ainsi, je constatais chez les personnes pour lesquelles j’avais prié, soit un soulagement, une guérison ou bien même une conversion. Et je me rends compte combien Dieu peut accomplir des merveilles en nous si nous L’accueillons et si nous Le désirons. Si nous restons indifférents, Il ne s’imposera pas à nous.
Les années passaient, et j’aidais des amis, des voisins, les personnes que le Seigneur mettait sur mon chemin, mais je priais Dieu d’étendre mon action spirituelle.
Cette prière fut exaucée quand, le 17 juin 1987, j’entendis au fond de mon âme cette parole de la Sainte Trinité qui m’interpellait et me demandait d’écrire des messages pour les retransmettre au plus grand nombre. Cette lumière, cette paix s’intensifiaient en moi, dans ce contact avec Dieu. Ce fut pour moi, dirais-je, ma deuxième rencontre déterminante avec Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.
Dans ces messages du Ciel je me rapprochais du Christ qui me parlait avec beaucoup de douceur et d’amour. Il me demandait de poser des questions, celles de tout un chacun, celles de mon enfance et je recevais des messages dans mon cœur que je transcrivais sur un cahier mot à mot, comme pour une dictée spirituelle. A la demande du Ciel, j’organisais des réunions de prière.
Je dois reconnaître que ces paroles du Ciel m’ont beaucoup aidé, car elles m’ont éclairé sur de nombreux points obscurs. En essayant de les mettre en pratique chaque jour, j’ai pu mieux discerner le bien du mal et renoncer à mes erreurs passées, celles que, malheureusement, beaucoup commettent chaque jour faute de discernement.
 Peu à peu, j’ai pu me rapprocher à nouveau de l’Eglise du Christ avec d’autres yeux et un cœur plus ouvert. Suite à un pèlerinage en Italie, j’ai découvert la dévotion à la Sainte Vierge dans la prière du chapelet et du rosaire. En revenant de ce pèlerinage, je sentis un grand appel à aller me confesser, chose que je rejetais jusqu’à présent, ne comprenant pas l’importance du sacrement de réconciliation où Jésus pardonne nos péchés par l’absolution du prêtre. Il nous lave et nous guérit vraiment dans son sang. Se confesser demande un acte d’humilité et notre orgueil en a le plus grand besoin.
Ma curiosité et ma soif de vérité m’avaient attiré dans d’autres voies. Heureusement Dieu me rappela à l’ordre dans ses enseignements, me montrant que la seule voie du salut réside dans le Christ, dans son Eglise et ses sacrements.
En été 1992, une courte prière devant une icône de Jésus Miséricordieux fut suffisante pour déclencher dès le lendemain l’Appel du Seigneur à devenir prêtre. J’en informai de suite mon père spirituel, le Père Berain, qui au départ fut hésitant mais qui ensuite prit contact avec un séminaire qui accepta mon entrée en cours d’année, soit en novembre 1992.
Au bout de la deuxième année de séminaire, je fus surpris d’entendre une dizaine de personnes ne se connaissant pas et qui me firent en peu de temps la même prophétie : « Tu ne continueras pas tes études au séminaire, car ta mission est ailleurs. » Troublé par de telles annonces, je suppliais le Seigneur de m’éclairer. Il me répondit peu de temps après, le 29 juillet 1994 dans la Grotte de Sainte Marie-Madeleine à la Sainte Baume. Le Seigneur me montra, alors, en vision intérieure, un portail fermé et me dit : « Ce portail fermé signifie que la voie du séminaire te sera fermée, car Je t’envoie en mission dans le Monde pour faire connaître et aimer Mon Sacré-Cœur. »
Tout s’accomplit alors selon la Parole du Seigneur ; en effet, sans raison précise ni majeure, les prêtres de ce séminaire s’opposèrent tous à mon admission en cycle de Théologie.
J’acceptai alors sans révolte cette nouvelle croix que m’offrait Jésus, j’y voyais Sa volonté, et n’avais-je pas reçu durant trois ans, comme les apôtres, durant la vie publique de Jésus, Son enseignement ; et cela afin de me préparer à la mission qu’Il me réservait. Ne m’avait-Il pas révélé au sujet de mon entrée au séminaire, ce 4 novembre 1992 : « Sache que Je te demande ce sacrifice afin que la Parole que Je t’ai donnée soit divulguée au Monde au sein de Mon Eglise. C’est une Parole du Seigneur à Son Eglise et à tous ceux et celles de Bonne Volonté. »
Aujourd’hui, qu’en est-il de cette mission ? Après m’avoir demandé de sortir de l’anonymat, Il m’invite à témoigner de ma rencontre personnelle avec Lui au cœur de la Trinité, et Il me demande de répondre à Son Appel de Sauveur, là où je suis invité à organiser des réunions de prière ou des conférences spirituelles autour des icônes pèlerines de Marie Porte du Ciel, de Jésus Miséricordieux, et de la Trinité d’Amour. Après près de quatre années de silence, sans recevoir de messages, entre fin 1992 et jusqu’en avril 1996, voilà que, particulièrement depuis février 1997, Il me donne à nouveau comme lors des premiers entretiens, des enseignements fréquents. Marié en 1997, je suis aujourd’hui père de famille.
 Pour terminer avec ce récit authentique, je vais vous expliquer un petit clin d’œil du Ciel que j’ai eu il y a quelque temps. J’avais demandé à ma mère de rechercher la date de mon baptême et de ma communion, et elle retrouva trois petites images religieuses, dont une portait la phrase : « Viens Esprit sanctificateur. » Derrière l’image était inscrite la date de ma première communion : le 11 juin 1972, soit 8 ans d’écart, jour pour jour avec ce moment merveilleux où l’Esprit sanctificateur m’a investi de sa lumineuse Présence. N’était-ce pas pour me rappeler que le jour de ma communion j’avais déjà reçu cette lumière, invisible certes, mais Présence ô combien vivante de Jésus dans la très sainte Eucharistie, dans l’hostie consacrée. « Heureux celui qui croit sans avoir vu !»
Pour résumer ce témoignage vivant, je reprendrai ce passage célèbre de l’Evangile selon saint Luc (11,9) : « Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira. » Dieu se laisse trouver, il suffit de Le chercher, de Le prier, et Il viendra répondre à notre appel.
Quant à moi, c’est en Le remerciant de tout mon cœur qu’Il s’est dévoilé à moi.
Apprenons donc à Le remercier pour toutes choses, même pour nos épreuves qui sont souvent l’occasion de se tourner vers Lui qui est tout Amour et toute Miséricorde.

Jean-Marc

+ + + + +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
 
Présentation de Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez boire à la source de Ma Parole. Jean-Marc
» ''Michel blogue avec Jean-Marc Navarro''
» Messages du Ciel donnés à Jean-Marc !
» PROPHETE JEAN MARC : LE PECHE
» Votre véritable patrie n’est pas la Terre, mais bien le Ciel./ Jean-Marc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM APOCALYPSE ET PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS :: JEAN-MARC "PAROLE DE LA TRES SAINTE TRINITE" :: Jean-Marc "Parole de la Très Sainte Trinité" - Présentation-
Sauter vers: