FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS

Ce Forum Catholique a pour but de commenter nos temps actuels, à la lecture des prophéties de la Bible, du livre de Daniel et de l’Apocalypse de St Jean, en les comparant avec les prophéties modernes.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Les Coptes - L'Amour, la Force, le Courage, la Confiance et l'Espérance d'un peuple béni ...
par Hercule Hier à 23:13

» 20 août Bx Louis François Lebrun et Gervais Brunel
par ami de la Miséricorde Hier à 22:33

» 20 août : Saint Bernard de Clairvaux
par ami de la Miséricorde Hier à 22:18

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 21:36

» Les bobards de l’intervention occidentale en Libye et au Kosovo ... Par Marc Rousset
par Hercule Hier à 17:55

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
par ami de la Miséricorde Hier à 8:13

» 19 août Saint Jean Eudes
par ami de la Miséricorde Hier à 8:02

» 18 août : Sainte Hélène
par ami de la Miséricorde Ven 17 Aoû 2018 - 23:52

» 18 août Notre-Dame de Liesse
par ami de la Miséricorde Ven 17 Aoû 2018 - 23:38

» 17 août Bienheureuse Léopoldina Naudet
par ami de la Miséricorde Ven 17 Aoû 2018 - 0:07

» 17 août : Sainte Jeanne Delanoue
par ami de la Miséricorde Jeu 16 Aoû 2018 - 23:49

» 16 août : Saint Roch
par ami de la Miséricorde Jeu 16 Aoû 2018 - 0:00

» 16 août : Saint Etienne de Hongrie
par ami de la Miséricorde Mer 15 Aoû 2018 - 23:50

» Mgr Schneider, évêque auxiliaire d’Astana - sur Vatican II et la crise de l’Église ...
par Hercule Mer 15 Aoû 2018 - 17:06

» La France vu par les Rabbins ... Conférence du Rav Touitou - "Les faces cachées de la France" ...
par Hercule Mer 15 Aoû 2018 - 8:36

» Conférence du Rav Ron Chaya le 24 mai 2018 à Netanya - "La Fin des Temps" ...
par Hercule Mer 15 Aoû 2018 - 1:08

» 15 août Saint Hyacinthe de cracovie
par ami de la Miséricorde Mer 15 Aoû 2018 - 0:37

» 15 août Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Mer 15 Aoû 2018 - 0:24

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 14 août 1999 - Ma "tombe" va bientôt être découverte selon ce que Je t'avais dit ; la grande attaque se prépare ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 16:13

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 13 août 1999 - Je suis le Pain de Vie, Je Me donne à vous dans l'Eucharistie ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 16:10

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 9 août 1999 - Votre Maman du Ciel a besoin de vous aussi pour triompher de Mon adversaire ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 16:06

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 7 août 1999 - Marie, Vierge de l'Eucharistie ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 16:04

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 5 août 1999 - Marie, Vierge de l'Eucharistie ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 16:01

» Le balcon de la chaire, saint Luc et l’Aa ... par Herman Treil ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 15:25

» "LA VRAIE LANGUE CELTIQUE et le Cromleck de Rennes-les-Bains" par l'abbé Henri Boudet - Chap. 1 ...
par Hercule Mar 14 Aoû 2018 - 15:00

» 14 août : Saint Maximilien Marie Kolbe
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 22:59

» L'Antichrist se présentera comme un grand génie de la finance et sera considéré comme un grand thaumaturge et guérisseur ...
par Hercule Lun 13 Aoû 2018 - 20:27

» 13 août Saint Bénilde de Saugues
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 9:23

» 13 août : Saint Jean Berchmans
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 9:16

» 13 août : Sainte Radegonde de Poitiers
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 9:05

» 13 août Saint Dorothée de Gaza
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 8:41

» 13 août Saint Hippolyte de Rome
par ami de la Miséricorde Lun 13 Aoû 2018 - 8:05

» 12 août : Sainte Jeanne-Françoise Frémiot de Chantal
par ami de la Miséricorde Sam 11 Aoû 2018 - 22:11

» 11 août Sainte Claire d'Assise
par ami de la Miséricorde Ven 10 Aoû 2018 - 23:16

» Le manuscrit de l’Enfer - Lettre de l’au-delà … trouvée dans les papiers d’une jeune fille morte au couvent après quelques années de vie religieuse ...
par Hercule Ven 10 Aoû 2018 - 21:20

» 10 août Saint Laurent de Rome
par ami de la Miséricorde Jeu 9 Aoû 2018 - 23:20

» 10 août Sainte Philomène
par ami de la Miséricorde Jeu 9 Aoû 2018 - 23:07

» 9 août : Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)
par ami de la Miséricorde Jeu 9 Aoû 2018 - 1:22

» 8 août : Saint Dominique de Guzman
par ami de la Miséricorde Mar 7 Aoû 2018 - 22:31

» 8 août : Bienheureuse Jeanne d'Aza
par ami de la Miséricorde Mar 7 Aoû 2018 - 22:18

» 7 août : Saint Gaëtan de Thienne
par ami de la Miséricorde Lun 6 Aoû 2018 - 22:06

» Du 6 au 14 août Neuvaine de l'Assomption
par ami de la Miséricorde Lun 6 Aoû 2018 - 0:46

» 6 août La Transfiguration du Seigneur
par ami de la Miséricorde Lun 6 Aoû 2018 - 0:36

» 5 août : Dédicace de Sainte Marie Majeure
par ami de la Miséricorde Sam 4 Aoû 2018 - 23:07

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 5 août 1999 - Tenez-vous prêts car l'heure approche de Mon Retour ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 14:15

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 3 août 1999 - Le temps approche où Je reviens dans la Gloire sur cette terre ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 14:13

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 30 juillet 1999 - Préexistence des âmes ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 14:10

» 1980 Père Henri Bourcier : Marie-Julie Jahenny - "Le message de la Fraudais" ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 7:09

» UN LIVRE A OFFRIR - Les prophéties de la Fraudais de la stigmatisée Marie-Julie Jahenny ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 6:53

» Prière pour demander un époux ou une épouse ...
par Hercule Sam 4 Aoû 2018 - 6:44

» 4 août Saint Jean Marie Vianney
par ami de la Miséricorde Ven 3 Aoû 2018 - 23:11

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Ven 3 Aoû 2018 - 22:55

» 3 août Saint Nicodème
par ami de la Miséricorde Jeu 2 Aoû 2018 - 22:14

Sujets les plus actifs
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Don Guéranger pour le Carême
MAI, le mois de Marie
Mois de Saint Joseph
SAINT MICHEL ARCHANGE - SEPTEMBRE, le mois de saint Michel Archange ...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
Prophéties modernes et Messages pour la France...
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
"FIN DU MONDE PRESENT ET MYSTERES DE LA VIE FUTURE" par l'Abbé Arminjon - Note Liminaire - Pourquoi cette réédition ?
Sujets les plus vus
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Consécration et Imposition du Scapulaire ...
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Prière de Protection, de Libération et de Guérison par le Très Précieux Sang de Jésus
Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 24 mai 1999 ...
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Informations le Parvis...
VIRGINIE - "LES SECRETS DU ROI - Que Ton Règne arrive !" - Présentation ...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 23 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est marie soubelet

Nos membres ont posté un total de 3824 messages dans 2698 sujets
Mots-clés
virginie délivrance Propositions Guerres juin apocalypse France carême Garabandal Eucharistie croix libération saint Rosaire Millions Guerre Syrie avortement graal islamisation père euthanasie lumen bioéthique beltrame clonage
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 38 le Mer 20 Déc 2017 - 17:38
Annuaire des Sites amis


Partagez | 
 

  UN CRIME CRUEL, HORRIBLE, QUE TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR

Aller en bas 
AuteurMessage
Viviane Al

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 08/10/2017

MessageSujet: UN CRIME CRUEL, HORRIBLE, QUE TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR   Ven 27 Juil 2018 - 19:01

UN CRIME CRUEL, HORRIBLE, QUE TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR !!!!

CHERS AMIS LECTEURS, je vais vous parler d’un sujet on ne peut plus horrible et douloureux, dont on n’a pas tellement – (pour dire même pas du tout) - entendu parler à la télévision…. Mais je voudrai que tout le monde connaisse cette ‘’affaire’’ qui est d’une telle cruauté qu’on ne peut pas faire comme si rien ne s’était passé, et la laisser sous silence, ce qui reviendrait à reconnaître l’abandon que nous montrerions envers Alfie et sa famille. (V.)


***ALFIE EVANS: la vie d’un enfant prise en otage par les médecins et les juges.


Le lundi 17 avril dernier, les juges de la cour d’Appel de Londres ont une nouvelle fois refusé la demande de Tom EVANS et Kate JAMES de pouvoir exercer leur autorité parentale à l’égard de leur enfant de 23 mois, afin de l’emmener en Italie par avion médicalisé pour faire diagnostiquer, soigner et éventuellement traiter la maladie neuro-dégénérative qui l’a laissé dans un état « semi-végétatif ». Le petit ALPHIE EVANS est en pratique otage des médecins, des juges et de l’État, son maintien à l’hôpital d’ Alder Hey de Liverpool étant protégé par les forces de l’ordre. Ainsi la justice britannique appuie et recommande la décision médicale de couper le ventilateur du petit garçon et de le sédater en attendant qu’il meure étouffé.

Les parents d’ Alfie Evans se voient ainsi concrètement spoliés de leurs droits sur leur enfant. Les spécialistes de l’hôpital estiment qu’il « ne peut pas être sauvé » et qu’il ne serait « pas gentil » et « futile » de poursuivre les soins quoi qu’en pensent Tom et Kate. Il a été notamment jugé que la cour pouvait s’en remettre à l’avis du « gardien » des droits d’ Alfie nommé par la justice, envers et contre les désirs des parents, et ce pour respecter les « intérêts » du garçon. La bataille judiciaire des parents d’ Alfie Evans n’est pas encore terminée puisque leur avocat, Paul Diamont, a indiqué qu’il cherchait à obtenir la possibilité de faire un recours devant la Cour suprême de Londres.

ALFIE EVANS est devenu la chose des médecins et des juges.

De son côté, manifestement effondré devant la nouvelle décision défavorable des juges, Tom Evans a demandé à « Alfie’s Army », l’armée de manifestant parfois trop bruyants qui campent à côté de l’hôpital, de s’en aller au moins un temps mais tout en assurant que lui et sa femme ne lâcheront rien. Bien entendu, lors de l’appel qui s’est déroulé lundi, l’hôpital a argué de la présence des manifestants pour noircir le tableau et accuser ceux qui demandent le respect de la vie d’ Alfie de troubler et de porter atteinte au calme dont les autres patients et familles dans cet hôpital ont besoin.

Tom Evans continue de faire preuve de lucidité et de détermination. Sur sa page Facebook, il s’indignait lundi : « Transférer notre fils qui est dans un état stable POURRAIT consister un risque ??? » Oui, c’est ce « risque » qui a également été invoqué pour refuser qu’on emmène le petit patient en Italie où un hôpital est disposé à le prendre en charge…

Et il poursuivait : « Ils disent que j’ai besoin d’affronter la réalité !! Mais je l’ai vécue depuis 15 mois. Moi et Kate acceptons le fait que notre fils va mourir, mais nous ne savons pas quand, c’est donc tout simplement notre responsabilité de le laisser vivre le temps qui lui reste avec autant de dignité, d’amour et d’affection que possible. Ce n’est pas fini ! »

Le Père D’ Alfie Evans est catholique, et il veut voir la vie de son fils respectée jusqu’à sa mort naturelle.

Ce mardi, un prêtre catholique a pu rendre visite à l’enfant. Voilà deux jours, Tom Evans avait écrit à l’Évêque catholique de Liverpool pour le supplier de l’aider à sauver son fils, après avoir supplié en vain l’archidiocèse et Mgr Malcom Patrick McMahon d’intervenir.
« La plus grande tristesse vient de ce que je n’ai pas été reconnu comme enfant de notre sainte Mère l’Église : je suis catholique, j’ai été baptisé et confirmé je me tourne vers vous en tant que vous êtes mon pasteur et vers le Saint-Père en tant que vicaire de Jésus-Christ sur Terre », écrit-il. » C’est pourquoi j’ai frappé à la porte de l’Église, demandant de l’aide afin d’aider à sauver mon fils de l’euthanasie ! Alfie est baptisé comme moi et comme vous, Votre Excellence. J’aimerai que les prières pour lui et pour nous soient adressées au Seul Vrai Dieu. J’ai conscience que la mort de mon fils est une réelle possibilité, et peut-être même qu’elle n’est pas très éloignée. Je sais que le Ciel l’attend car je ne peux imaginer le genre de péché que cette âme innocente, cloué à son lit comme à une croix, pourrait avoir commis. »

Et encore :

« Mais je sais aussi que sa vie est précieuse aux yeux de Dieu et qu’ Alfie a une mission à accomplir. Peut-être sa mission est-elle de montrer au monde entier la cruauté qui se cache derrière les paroles du juge. Car ce juge a déclaré que la vie d’ Alfie est « futile », soutenant ainsi l’opinion de l’hôpital qui veut le faire mourir par suffocation.

« Je ne suis pas médecin, mais je peux voir que mon fils vit et je vois qu’on ne le soigne pas. Cela fait des mois que j’ai demandé à l’hôpital, et je le fais encore, qu’ils nous permettent de transférer notre enfant, l’enfant qui est le mien et celui de Kate, enfant de Dieu, vers l’hôpital du Pape qui a promis de s’en occuper, aussi longtemps que Notre Seigneur le permettra et jusqu’ ‘à ce qu’ Alfie ait accompli son voyage. »

Lettre de Tom Evans à l’évêque de Liverpool : Alfie otage d’une morale utilitariste

Et d’expliquer qu’en tant que parents, Lui et Kate James sont sûrs que leur enfant ne reçoit pas les soins nécessaires de la part des médecins et d’;Alder Hey. « Ils déclarent qu’ils veulent remplacer le traitement médical par les soins palliatifs, cela fait des mois qu’ils lui dispensent des soins palliatifs et ce sont ces soins palliatifs qu’ils veulent maintenant retirer, en même temps que la ventilation mécanique, afin de le sédater et de le faire mourir par suffocation. Il me semble que cela n’est ni juste ni chrétien. A mon avis : c’est de l’euthanasie, et nous ne voulons pas que notre enfant soit abandonné pour mourir de cette façon. En outre, cela pourrait constituer un nouveau précédent comme le cas de Charlie GARD, en vue d’empêcher les parents de prendre soin de leurs enfants malades qui sont considérés comme une charge par l’État parce qu’ils sont malades et ‘’donc’’ inutiles, improductifs et onéreux. »

« S’il vous plaît, votre Excellence, acceptez mon appel au secours et faîtes parvenir ma voix au Saint-Père, de telle sorte que tout ce qui est possible soit fait pour m’aider, et pour aider la maman d’ Alfie, Kate, à sortir notre enfant du Royaume-Uni pour qu’il soit soigné jusqu’à la fin naturelle de son existence terrestre… »


Lettre fort émouvante qui pose tous les éléments de cette douloureuse affaire. Elle montre notamment que l’attitude des médecins revient au bout du compte à nier et à mépriser les convictions de ceux qui respectent la vie non seulement de manière naturelle mais du fait de leur foi religieuse.

Cette affaire va bien au-delà de la question des droits parentaux, scandaleusement méprisés : elle s’immisce dans l’intime de la foi d’une fausse morale maçonnique et utilitariste.

* Jeanne Smits*



Le petit garçon est victime d’une maladie mystérieuse qui l’a laissé dans le coma en décembre dernier, date à laquelle il est entré à l‘unité des soins intensifs à Alder Hey Children’s Hôpital. Il souffre de convulsions. Ventilé comme Charlie Gard (un autre drame du même genre), le bébé est sous le coup d’un arrêt de mort de la part des médecins qui veulent stopper tous les moyens de maintien en vie.

*Alfie Evans : une nouvelle affaire Charlie Gard ?

Cela ne veut pas dire qu’ Alfie Evans soit en fin de vie. Des vidéos de l’enfant ont été diffusées qui le montrent en train de bouger ou sucer sa tétine. Ses parents, Tom Evans et Kate James, veulent tout faire pour lui donner toutes ses chances se survie et ils ont obtenu, selon le père, une douzaine de propositions d’hôpitaux américains prêts à apporter leur aide.

Devant le refus de l’hôpital de laisser transférer Alfie, les parents ont alerté les réseaux sociaux et lancé une pétition qui a obtenue d’ores et déjà au moins 12.000 signatures. Objectif : permettre aux parents d’ Alfie de faire examiner le bébé pour obtenir un diagnostic plus précis, en tout cas pour qu’il puisse obtenir les soins dont il a besoin.

Hospitalisé en décembre, Alfie a été vite jugé irrécupérable par les médecins de la NHS – les services de santé socialisés du Royaume-Uni – qui ont suggéré dès le jour de l’an de retirer son ventilateur. Comme l’explique la pétition : « Les médecins ont dit qu’ Alfie n’avait peut-être que quelques heures à vivre et donc, son père et sa mère l’ont baptisé. Son pouls ralentissait et il était froid de la tête aux pieds. Miraculeusement, Alfie a réussi à s’en tirer ! »

*En Angleterre, les médecins prennent des décisions de vie et de mort contre les parents.

Face au refus des parents de voir retirer le ventilateur de leur fils, les autorités de l’hôpital leur ont dit de se trouver « des avocats » afin de présenter leur demande devant la justice – avec tout ce que cela comporte de frais et de difficultés. A ce jour, Tom et Kate ont réussi à lever un peu plus de 7.000 livres pour faire face.

Leur cas est dramatique puisqu’ils ne savent même pas de quoi souffre leur enfant : c’est son état comateux qui « justifie » le refus des médecins d’aller plus loin au nom de la théorie des « soins futiles ». Comme l’explique le Dr David Prentice, vice-président du Charlotte Lozier Institute, il s’agit d’une situation « très inquiétante » dans le cadre du « développement d’un système autocratique où des décisions de vie et de mort sont prises par l’État et par les médecins d’un système de santé nationalisé, plutôt que par des parents aimants ».

« Les soins sont futiles, dans l’esprit des médecins, précisément parce qu’ils le maintiennent en vie », a-t-il commenté.

Une page Facebook a été ouverte pour le petit Alfie.

* Jeanne Smits*



LE PETIT ALFIE EVANS est-il mort naturellement, ou a-t-il été poussé à mourir ? Il a reçu quatre médicaments non identifiés avant son dernier souffle…

C’est La Nuova Bussola Quotidiana, le journal dont la direction a rendu possible la rencontre entre Tom Evans et le Pape François au Vatican, qui l’affirme : deux heures avant de mourir, peu après minuit le samedi matin du 28 avril, le petit Alfie a reçu quatre médicaments. Sa situation s’est rapidement dégradée, de telle sorte que la journaliste Benedetta Frigero l’affirme aujourd’hui : « il n’est plus possible aujourd’hui d’affirmer avec certitude, comme on avait pu le penser, qu’ Alfie est mort de mort naturelle. Si on l’a effectivement poussé à mourir, l’hôpital Alder Hey a appliqué une forme d’euthanasie doublée- si les affirmations de La Nuova Bussola sont exactes – d’une torture aussi cruelle pour l’enfant que pour ses parents.

Certes, rien ne permet de dire combien de temps Alfie aurait pu survivre, lui qui a fait preuve d’une exceptionnelle combativité, d’une vraie rage de vivre après son extubation. Rien ne permet non plus de savoir si une recherche de diagnostic précis et un hypothétique traitement auraient pu lui assurer des mois ou des années de vie supplémentaires. Ce qui est certain, c’est qu’ Alder Hey voulait sa mort.

La Nuova Bussola a publié le film des évènements depuis l’instant où Alfie Evans a été hospitalisé en décembre 2016. A L’époque, l’équipe médicale a décidé après un mois qu’il fallait arrêter ces traitements. Intubé, il aurait pu profiter d’une trachéotomie. Mais alors que se déroulait la bataille judiciaire que l’on sait autour du petit garçon, on l’a laissé dépendant d’un tube respiratoire passant par le nez, qui a été remplacé seulement au bout de cinq-mois- à l’époque, Tom Evans avait publié des photos dudit matériel, dont l’intérieur s’était révélé couvert de moisissures.

C’est après sont extubation, toujours selon La Nuova Bussola, qu’ Alfie a été soumis à un traitement indigne. Alors que ses poumons avaient pris l’habitude d’être dilatés mécaniquement depuis une si longue période, il aurait fallu le sevrer doucement plutôt que de lui arracher le ventilateur de manière brutale, afin de ne pas provoquer sa mort immédiate. Il ne reçut pourtant aucun secours, même lorsqu’il a contracté une nouvelle infection pulmonaire après l’arrêt du ventilateur.

Un médecin italien en lien avec Tom Evans lui a alors dit qu’ Alfie devait recevoir des antibiotiques, qui lui furent également refusés. Malgré cela, le petit garçon a continué de respirer de manière autonome pendant plusieurs heures après cet arrêt de l’assistance respiratoire à 21 heures 15 locale, le lundi 23 avril.

Face à cette situation, Thomas Evans a lancé un appel pour qu’on apporte de l’oxygène à l’hôpital. Ce fut fait mais impossible d’y pénétrer en raison du barrage policier… L’un des avocats de la famille, que le jeune père venait d’appeler de manière désespérée, est arrivé à ce moment-là : Pavel Stroilov a pu passer le barrage. Plusieurs personnes, dont l’une portant un masque à oxygène, ont essayé de profiter de l’instant pour passer le barrage avec lui, sans succès. Mais cette femme a eu l’idée de lancer le masque par-dessus la rangée de policier pour que l’avocat puisse l’attraper et le remettre aux parents d’ Alfie. C’est à partir de ce moment-là qu’il a reçu cette aide à respirer, lui qui selon l’avocat de l’hôpital, Michael Mylonas, devait mourir dans les minutes suivant son extubation, ainsi qu’il l’avait dit lors de la dernière audience devant le juge Hayden.

Les médecins de l’hôpital ont alors essayé d’enlever le masque à oxygène au petit garçon, au motif qu’il ne s’agissait pas de matériel hospitalier propre à Alder Hey, et ce par deux fois. Tom Evans a fini par obtenir gain de cause en soulignant que le protocole de mort approuvé par le juge Hayden ne parlait pas de privation d’oxygène ni d’arrêt de nourriture. C’est en invoquant ce même fait qu’il a fini par obtenir que son fils soit nourri – mais seulement 36 heures après l’extubation, un délai interminable pour cet enfant qui avait déjà subi le choc de l’arrêt violent de sa ventilation. Nourriture maintenue au niveau minimal, mais Alfie a continué de vivre, protégé des médecins par ses parents, ouvrant les yeux de temps en temps et faisant preuve de réactions.

La Nuova Bussola affirme qu’en échange d’une promesse de Tom de ne plus parler à la presse, l’hôpital Alder Hey s’est alors engagé à donner à Alfie davantage d’oxygène et d’assistance pour ses fonctions vitales. Peu après minuit, le samedi 28 avril, Alfie affichait une saturation oxygène de 98 pour 60 battement de cœur par minute, et sa situation était tellement stable que le jeune père espérait pouvoir ramener son fils à la maison dans les plus brefs délais – comme l’administration de l’hôpital le lui avait dit le vendredi après-midi.

Selon LifeSiteNews, qui cite une source proche de la famille Evans (celle-ci n’ayant pas répondu aux demandes de commentaires présentées par le site pro-vi) Tom a alors été convoqué à une réunion au beau milieu de la nuit, inhabituelle, et il s’est absenté de la chambre. C’est alors, comme l’affirme aussi La Nuova Bussola, qu’une infirmière est entrée dans la pièce où la maman d’ Alfie, Kate James, somnolait, et où se trouvait un autre membre de la famille. L’infirmière a annoncé qu’elle allait administrer quatre médicaments à Alfie, sans préciser lesquels. Cela a été fait par injection, selon LifeSite.

A peine 30 minutes plus tard, le taux de saturation en oxygène d’ Alfie était tombé à 15, et deux heures plus tard il était mort.

Des médecins consultés par LifeSiteNews affirment de pas comprendre pourquoi l’enfant aurait reçu quatre médicaments différents. On pourrait expliquer l’administration d’un ou deux médicaments, pour sédater l’enfant ou combattre la douleur s’il était en détresse. Qu’il y en eût quatre leur paraît « mystérieux Ils recommandent des analyses toxicologiques indépendantes.

Ce que l’on sait, c’est qu’avant l’extubation d’ Alfie, les médecins d’ Alder Hey avaient signifié aux parents dans un document juridique qu’ils avaient l’intention d’utiliser un cocktail médicamenteux comprenant du Midazolam et du Fentanyl au titre du « plan de fin de vie » d’ Alfie : ce sont des médicaments qui entrainent une dépression respiratoire. Tom Evans avait parlé à l’époque de « plan d’exécution » de son fils.

Un généticien italien cité par La Nuova Bussola a souligné dans un premier temps que la privation de nourriture assurerait à elle seule qu’ Alfie ne puisse survivre longtemps : Bruno Dalla Dallapiccola a expliqué ainsi que sans nourriture par goutte à goutte, on ne pouvait certes dire combien de temps Alfie pourrait tenir, mais qu’il s’agissait en tout cas, qu’il respire ou non de façon indépendante, d’une « urgence ».

Dans cette affaire scandaleuse le Royaume-Uni en 2012, une infirmière à Alder Hey a parlé de sa détresse lorsqu’un petit garçon de 14 ans mourant du cancer a connu une fin épouvantable parce que, privé d’hydratation, il souffrait de la soif, la langue collée au palais…

Mercredi, deux jours après le retrait de la ventilation d’ Alfie, un autre généticien italien réputé, Angelo Selicorni, se posait des questions sur le fait de savoir si Alfie été réellement en phase « terminale » étant donné la durée de sa survie malgré l’assistance respiratoire : « Détaché des machines, l’enfant a résisté pendant des heures sans avoir la moindre intention de mourir », soulignait-il.

Voilà autant de question auxquelles il faudrait que l’hôpital apporte une réponse. Mais il ne faudra pas trop y compter : la mort d’ Alfie était réellement recherchée et l’administration de médicaments pour hâter dans ce type de situation n’est que trop habituelle. L’euthanasie est déjà bien plus largement parmi nous que le corps médical ne veut l’admettre.

* Jeanne Smits*

Réinformation-TV


« Les ailes de notre petit garçon ont poussées cette nuit à 2h30. Nous avons le cœur brisé. Merci à tous ceux qui nous ont soutenus. (Kate James)

« Mon gladiateur a posé son bouclier et reçu ses ailes à 2h 30. Complètement fou de chagrin. Je t’aime mon gars (Thomas Evans) - Telles sont les paroles désespérées des parents d’ Alfie-.

(…) Comprendre aussi que Tom Evans et sa compagne, Kate James, avaient compris que leur enfant pouvait ne pas être guéri et même mourir rapidement : mais ils voulaient deux choses qui leur ont été refusées, tenter de le faire diagnostiquer précisément (ce qui n’avait pas été fait) dans un hôpital à l’étranger, avec d’éventuelles tentatives de soins à la clef, certains gestes de nature à l’aider n’ayant pas été pratiquées, ou à défaut de le ramener chez eux.

Ce sont leurs droits qui ont été violés de manière hautaine : leurs droits comme parents de prendre des décisions médicales pour leur propre enfant mineur. Ce sont ces droits qui sont aujourd’hui peu à peu enlevés aux parents pour être remis aux autorités médicales, judiciaires, publiques : déjà une logique d’euthanasie d’État.

Puisse le petit Alfie, mort dans l’innocence de son jeune âge et lavé par le baptême, consoler le « cœur brisé » de ses parents mais aussi venir au secours, de là-haut, de tous ceux qui se battent contre l’avènement de cet horrible Meilleur des mondes.

* Jeanne Smits-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
UN CRIME CRUEL, HORRIBLE, QUE TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand tout le monde est solidaire....
» Bonjour tout le monde
» Jésus n'a peur de personne, Il aime tout le monde, et Il invite toujours, quel que soit notre passé....
» Bonjour à tout le monde
» salu tout le monde (-___________-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS :: MEDIAS CHRETIENS : PRESSE, LIVRES, FILMS, THEATRE, MUSIQUE, ARTS... :: Médias Chrétiens - Presse, Livres... :: Presse 2017 - "ENTRE NOUS II" - Mensuel Catholique-
Sauter vers: