FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS

Ce Forum Catholique a pour but de commenter nos temps actuels, à la lecture des prophéties de la Bible, du livre de Daniel et de l’Apocalypse de St Jean, en les comparant avec les prophéties modernes.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 22 octobre Saint Salomé la Myrophore
par ami de la Miséricorde Hier à 22:49

» 22 octobre : Notre-Dame de Kazan
par ami de la Miséricorde Hier à 22:41

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtytla
par ami de la Miséricorde Hier à 22:26

» 20 octobre : Sainte Faustine visite l'enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 22:16

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 22:09

» 21 octobre : Saint Hilarion de Gaza (de Tabathe)
par ami de la Miséricorde Hier à 8:39

» 21 octobre Sainte Ursule et ses compagnes
par ami de la Miséricorde Hier à 8:32

» 21 octobre : Bienheureux Nicolas Barré
par ami de la Miséricorde Hier à 8:22

» La Meta-tentation : la culture de mort Apocalyptique 
(Progestatif, FIV, Tri DPI, Stérilet, Implant, IVG, IMG et … PMA) ...  
par Hercule Sam 20 Oct 2018 - 14:37

» Prières pour les prêtres ...
par Hercule Sam 20 Oct 2018 - 11:28

» Méditons avec le saint Curé d’Ars qui était très humble, mais il avait conscience, comme prêtre, d’être un don immense pour son peuple ...
par Hercule Sam 20 Oct 2018 - 11:23

» 20 octobre Saint Corneille le Centurion
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct 2018 - 9:52

» 20 octobre Sainte Faustine sur le péché des Anges
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct 2018 - 9:44

» 19 octobre : Saint Joël
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct 2018 - 0:59

» 19 oct Saint Néhémie
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct 2018 - 0:53

» 19 octobre : Saint Zorobabel
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct 2018 - 0:49

» 19 octobre : Saint Paul de la Croix
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct 2018 - 0:33

» Déclaration des évêques «Dignité de la Procréation» (2/2 ;bioethiquecatholique.fr)
par azais Jeu 18 Oct 2018 - 14:53

» 18 octobre : Saint Pierre d'Alcantara
par ami de la Miséricorde Mer 17 Oct 2018 - 23:27

» 18 octobre : Saint Luc l'Evangéliste
par ami de la Miséricorde Mer 17 Oct 2018 - 23:17

» 17 octobre : Saint Osée
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 23:27

» 17 octobre Saint Ignace d'Antioche
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 23:17

» 16 octobre Dédicace de la basilique du Mont Saint Michel
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 10:42

» 16 octobre : Saint Gérard Majella
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 10:12

» 16 octobre : Sainte Hedwige de Silésie
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 10:02

» 16 octobre : Sainte Marguerite-Marie Alacoque
par ami de la Miséricorde Mar 16 Oct 2018 - 8:41

» L'Eglise Catholique et la Séduction Maçonnique : Erreurs, Errances et Egarements de la Désobéissance ...
par Hercule Lun 15 Oct 2018 - 20:08

» Du 1er mars au 4 octobre 2017, la famille franciscaine célébrait le 8ème centenaire de l’arrivée des premiers frères mineurs franciscains en France, voici quelques Saints frères qui illustrèrent la Province de France ...
par Hercule Lun 15 Oct 2018 - 5:03

» Défendez-nous Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct 2018 - 22:28

» 15 octobre : Saint Euthyme le jeune
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct 2018 - 21:58

» 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct 2018 - 21:40

» 14 octobre : Saint Calixte 1er
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct 2018 - 7:52

» Quelques Saints, Saintes, Bienheureux et Bienheureuses de la famille Franciscaine ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:27

» Quelques Saints, Saintes, Bienheureux et Bienheureuses de la famille Franciscaine ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:27

» Quelques Saints, Saintes, Bienheureux et Bienheureuses de la famille Franciscaine ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:21

» Sainte Claire, Petite plante (1193+1253) ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:11

» Saint François et le crucifix de Saint Damien : « Va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines » ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:09

» LE TAU DANS LA TRADITION FRANCISCAINE ...
par Hercule Sam 13 Oct 2018 - 3:07

» 13 octobre 1884 : la vision du Pape Léon XIII
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 23:43

» 13 octobre 1917 Fin de l'apparition de Notre Dame de Fatima
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 23:26

» 13 octobre : Bienheureuse Alexandrina Maria Da Costa Balasar
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 23:10

» V. Detarle - Problème de Pollution et d'OGM - "Vos corps deviennent des réservoirs toxiques" ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 14:38

» Myriamir - Prophéties de Marie-Julie Jahenny (La Fraudais) ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 14:25

» Marie Julie Jahenny - Dans le monde Après Les Châtiments ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 14:19

» V. Detarle - Messages du Ciel - La dépression, la tristesse ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 14:07

» V. Detarle - Messages Apparitions Mariales pour la Fin des Temps ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 13:50

» LE GRAND AVERTISSEMENT - RÉVÉLATIONS ET PROPHÉTIES DONNÉES À LUZ DE MARÍA...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 12:08

» Voici quelques indices donnés par le Père Malachi Martin au sujet du Troisième Secret de Fatima ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 9:01

» Voici quelques indices donnés par le Père Malachi Martin au sujet du Troisième Secret de Fatima ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 9:01

» Voici quelques indices donnés par le Père Malachi Martin au sujet du Troisième Secret de Fatima ...
par Hercule Ven 12 Oct 2018 - 9:01

» 12 octobre Saint Dismas, Le Bon Larron
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 8:19

» 12 octobre Sainte Spérie de cahors
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 8:11

» 12 octobre : Notre-Dame du Pilier
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct 2018 - 7:13

Sujets les plus actifs
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
Don Guéranger pour le Carême
Mois de Saint Michel Archange
MAI, le mois de Marie
Mois de Saint Joseph
SAINT MICHEL ARCHANGE - SEPTEMBRE, le mois de saint Michel Archange ...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
Prophéties modernes et Messages pour la France...
Sujets les plus vus
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Consécration et Imposition du Scapulaire ...
Prière de Protection, de Libération et de Guérison par le Très Précieux Sang de Jésus
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 24 mai 1999 ...
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Informations le Parvis...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
VIRGINIE - "LES SECRETS DU ROI - Que Ton Règne arrive !" - Présentation ...
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 26 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est pierre9

Nos membres ont posté un total de 4240 messages dans 2984 sujets
Mots-clés
Millions délivrance Guerres clonage libération beltrame graal Eucharistie lumen croix Syrie père avortement saint bioéthique juin Guerre islamisation France virginie euthanasie carême Rosaire Garabandal Propositions Famille
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 38 le Mer 20 Déc 2017 - 17:38
Annuaire des Sites amis


Partagez | 
 

 BIOETIQUE ET CATHOLIQUE - Nos 11 Propositions ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hercule
Admin
avatar

Messages : 2108
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: BIOETIQUE ET CATHOLIQUE - Nos 11 Propositions ...   Sam 2 Juin 2018 - 21:07

BIOETIQUE ET CATHOLIQUE - Nos 11 Propositions ...


http://bioethiquecatholique.fr/?p=804

2 juin 2018



1 – Demander que la fécondation in-vitro (FIV) ne procède plus en fabriquant des embryons congelés. Ceux-ci sont actuellement tous voués à alimenter en matériau de recherche des recherches où un être humain (doté d’une âme immortelle) sont manipulés, déshumanisés à des fins utilitaristes. Or c’est possible de réviser le mode de fécondation in vitro par exemple : n’autoriser la fécondation de 2 (ou 3) ovocytes à la fois permet d’éviter la destruction et la créer ton d’êtres humains qui ne seront pas implantés. Il est éthiquement et médicalement nettement préférable de congeler et vitrifier des ovocytes plutôt que des êtres humains déjà conçus et qui sont en droit moral des personnes humaines à part entière dès la conception et l’individuation à l’apparition du génome. Cette vitrification d’ovocyte est pleinement maîtrisée et permet des taux de conservation bien au-delà de celle des embryons fécondés. Les embryons conçus et obtenus chaque année en PMA : 400.000 /an, (même s’ils ne sont pas tous issus de la FIV) appellent à la conscience de l’État, des français et des médecins pour faire cesser ce carnage humain … Si les parents s’engagent à les garder pour eux ou l’adoption en cas de congélation inévitable …la congélation de leur enfant ne devrait être qu’un pis-aller préférable à la destruction de l’enfant surnuméraire non implanté. La congélation des embryons n’est généralement aujourd’hui dans l’état de la science et des techniques ni nécessaire ni humaine.



2 – Demander que le clonage humain des embryons soit interdit par la Loi ce qui n’est pas le cas en France, comme un symbole que la France ne se veut pas être coupable d’un glissement d’un eugénisme d’État, condamné à juste titre par la conscience collective européenne et individuelle à Nuremberg, vers un eugénisme démocratique indolore, mais à l’insu de tous, qui ne peut être acceptable ni tolérable.



3 – Demander que soit interdite la conception humaine en dehors de traitement pathologique de la procréation humaine et en dehors de paternité et maternité responsable. Il convient expressément de prendre en considération les conséquences psychiques, juridiques, sociales des errances que les études scientifiques sérieuses sur ces questions à l’étranger démontrent, (et que le CCNE ne peut nier ni les hommes de bonne foi qui se penchent sur ces questions ), comme de la même façon les observations que la biologie fait à propos des incidences psychiques d’autant plus lourdes de conséquences qu’elle opère précocement sur l’être humain embryonnaire (et a fortiori en cours de conception) de l’épigenèse de la conception et du développement précoce de l’embryon humain.



4 – Demander de proscrire toute tentative de modification et de mutation du génome humain : il s’agit de volonté de modification de l’espèce humaine, dans un Lieu et un Instant de Création où Dieu se rend présent pour créer une âme humaine et un enfant de Dieu. Toute dérive sera considérée par L’Église comme un Sacrilège « dans le Sanctuaire de la création humaine réservée à Dieu seul » (Pdt J Chirac, Février 2001, salon Biovision à Lyon).

5 – Demander enfin que ni en début de vie, ni en fin de vie l’être humain, ne soit considéré comme un donneur d’organes et de tissus humain alors même qu’il n’y a pas consenti (ou ne peut le faire compte tenu de son état) et qu’il est encore animé, autrement dit non réellement mort. Le critère mort clinique par mort cérébrale est actuellement à remettre en question dans les décisions qui sont prises par la médecine à qui l’accès des organes de personnes décidées a été donnée. De la même façon il devra être procédé au respect des êtres humains embryonnaires qui ne sont pas encore morts et, à l’instar des directives en cours aux USA, de privilégier les tissus d’enfants mort nés (prématuré ou non).



6 – Demander que soit révisé et strictement encadré l’élimination d’enfants conçus après DPI et DPN notamment sous prétexte de risque de maladie lors même que ces maladies sont tout à fait du ressort de la médecine de les soigner et voire de les prévenir. L’embryon humain n’est pas humain parce qu’il n’est pas porteur de maladies ou que des parents ne se sentent pas capable ou désireux d’assumer. Dans tous les cas l’Église se doit de rappeler que l’être humain EST une personne en droit naturel quelle que soit son état de santé présent et futur.



7 – Déclarer et prendre position sur l’animation de l’embryon humain : à l’attention particulière des catholiques, s’autoriser à débattre et conclure sur la question de la création et de la présence de l’âme dans l’embryon, donc du moment de sa conception, comme celui où cette âme imprègne et vivifie l’être humain créé, pour aider tous les hommes de bonne volonté à disposer des repères anthropologiques et ontologiques sur la nature humaine, et pallier aux carences de statut de l’embryon humain : que la Loi Bioéthique soit invitée à le considérer pour ce qu’il est dans l’ordre de nature, comme « étant une personne humaine » et non plus seulement parce qu’il « faut » le traiter « comme [si il était] une personne ».



8 – Demander l’annulation de la loi du 26 janvier 2016. Celle-ci autorise la recherche permettant de mettre au point des gamètes humains (ovule et ou spermatozoïdes) et de pouvoir créer et constituer des embryons humains par fécondation de tout ou partie de celles-ci.



Cette autorisation doit être supprimée : l’Agence de biomédecine, la PMA pour des familles normalement pathologiquement (médicalement) infertiles dans une expérimentation, ne doivent en aucun cas servir l’expérimentation, le développement, l’industrialisation de la reproduction d’êtres humains en dehors de toute filiation, de parentalité et d’hérédité.



L’argument de reproduction d’êtres humains à des fins thérapeutiques, utilitaristes, scientifiques doit être au nom des Droits de l’Homme particulièrement bannie de toute Loi française et même internationale. Il est indispensable que la France pose et défende cette interdiction aux niveaux européens et internationale.



Il est proposé que soit créé une Cour Pénale internationale pour veiller au respect de cette interdiction absolue de conception d’être humaine , quelle que soit leur mode de production (clonage, parthénogenèse, fécondation de gamètes issues de gamétogenèses de cellules souches adultes, fœtales ou embryonnaires) en dehors de la fécondation naturelle à partir de gamètes mâles ou femelles de parents en âge de procréation et aptes à éduquer leur enfant génétique, et de leur développement quel qu’il soit, et quelle que soit la technique de leur conception.



(*) ( fiche CEF n°1 recherche sur l’embryon humain).



9 – Sur le clonage humain reproductif (interdiction du), le texte de loi comme il est dit au 3ème alinéa de l’article 16-4 du code civil ci-après reproduit:



« Est interdite toute intervention ayant pour but de faire naître un enfant génétiquement identique à une autre personne vivante ou décédée.” (Art. L. 2151-1.)



Or le chercheur dit : Si je lis l’article d’interdiction du clonage humain à des fins reproductive, il se poursuit par « sans préjudice des recherches tendant à la prévention et au traitement des maladies génétiques », en lisant cette phrase, cela veut dire que je peux tout faire ; Clairement, cela est une porte ouverte au clonage humain à des fins de reproduction. 



Nous demandons que ce qui suit l’interdiction de l’Art L.2151-1 soit supprimé et soit précisé que l’interdiction de clonage reproductif est interdit quel que soit la finalité de celui-ci.



10 – Sur le clonage thérapeutique (interdiction du), les principales dispositions, contenues dans la loi 2004, concernent les manipulations génétiques prévues par le Titre V « recherche sur l’embryon et les cellules souches. »



La conception in vitro d’embryon ou la constitution par clonage, d’embryon humain à des fins de recherche est interdite. (Art. L. 2151-2.)



Un embryon humain ne peut être ni conçu, ni constitué par clonage, ni utilisé, à des fins commerciales ou industrielles. (Art. L. 2151-3.)



Est également interdite toute constitution par clonage d’un embryon humain à des fins thérapeutiques. (Art. L. 2151-4). »



Donc tout est interdit SAUF le clonage jusqu’à la « constitution » c’est-à-dire jusqu’au 7ème jour après le clonage expérimenté puis maitrisé.



Nous demandons que le terme de constitution soir remplacé dans tous les articles par le mot « conception » par clonage ou tout autre technique de reproduction humaine en dehors de la fécondation in vitro pour des parents pathologiquement et médicalement infertiles.



11 - Sur l’article pénal du clonage humain reproductif, au chapitre V des Dispositions pénales à propos de l’Article 21 « Est interdite toute intervention ayant pour but de faire naître un enfant génétiquement identique à une autre personne vivante ou décédée »



Nous demandons que soit rajouté : « ou à un être humain embryonnaire de sa fécondation jusqu’à sa naissance ».



DANS LES AUTRES CAS : CLONAGE HUMAIN DE PERSONNES DÉJÀ NÉES, LES PEINES CERTES SÉVÈRES, SONT INAPPLICABLES ET LOURDES DE CONSÉQUENCES POUR LE CLONE LUI-MÊME OU DES EMBRYONS OU ENFANTS SUSCEPTIBLES D’AVOIR ÉTÉ CLONÉS :



Code de santé publique « Recherche sur l’embryon et les cellules embryonnaires

 »

Art. L. 2163-1 . – Comme il est dit à l’article 214-2 du code pénal ci-après reproduit : « Art. 214-2. – Le fait de procéder à une intervention ayant pour but de faire naître un enfant génétiquement identique à une autre personne vivante ou décédée est puni de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 € d’amende. »



Oui mais, exception faite d’une poursuite par le Parquet, les procédures ne pourront être engagées qu’après les 18 ans par le clone devenu majeur car l’Article 215-4 dit ceci :



« L’action publique relative aux crimes prévus par le présent sous-titre, ainsi que les peines prononcées, se prescrivent par trente ans. En outre, pour le crime de clonage reproductif prévu par l’article 214-2, le délai de prescription de l’action publique ne commence à courir, lorsque le clonage a conduit à la naissance d’un enfant, qu’à partir de la majorité de cet enfant. »



Nous demandons qu’il ne faille pas attendre les 18 ans du clone créé pour pouvoir condamner le cloneur. Toute personne civile, citoyen français, association institution ou organisation, personne morale de nationalité française pourra porter en justice un tel préjudice au nom de l’enfant qui aura été créé et fait naitre, comme, avant sa naissance, à toute transgression aux principes d’interdiction, du clonage humain et d’interdiction de conception humaine par fécondation ou toute autre technique de reproduction humaine, leur développement, leur naissance.



A qui profiterait cette formulation… criminelle de l’article 214-2 ? A personne d’autre qu’au cloneur, fondé à chercher l’impunité par les moyens évoqués au premier paragraphe Porte ouverte au crime institutionnalisé, cette formulation de crime contre l’espèce humaine inverse la notion même de défense de la personne… Prescription à la commission du crime, définition suffisamment repérable et donc dissuasive de cette commission, et élargissement de la reconnaissance à l’exercice des droits reconnus à la partie civile…contribueraient à pallier à la plupart des inconvénients mentionnés. Sinon la loi doit être vue comme un Sommet d’hypocrisie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
Hercule
Admin
avatar

Messages : 2108
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: Question, Réponse et Commentaires issue du forum du Monastère Intérieur ...    Mar 5 Juin 2018 - 16:25

Question, Réponse et Commentaires issue du forum du Monastère Intérieur ...

Sujet : Re : Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.

Intervention d'Azais :

@Philippe a écrit:
@Hercule a écrit:
Donc tout est interdit SAUF le clonage jusqu’à la « constitution » c’est-à-dire jusqu’au 7ème jour après le clonage expérimenté puis maitrisé.
Explique-toi mieux je ne comprends pas bien.

Il s'agit de la Proposition n°10 qui ne porte que sur la modification demandée en proposition par Bioethique-Catholique que sur UN article de la loi bioéthique.

Les 1ères lignes donnent les textes de loi bioéthique concernant le clonage à des fins thérapeutiques (donc cela ne concerne que le clonage humain effectué à de telles finalités) donc de l'article de loi qui lui est dédié.

Rappelons tout de suite que :
- cet article fait AUSSI l'objet d'alinéa qui précisaient dès 2004 qu'il pourrait être dérogé à cette interdiction ... d'une part ;
- et que d'autre part, en 2013 nous sommes passés d'un "régime d 'interdiction avec dérogation" à un régime "d'autorisation avec contrôle". Il s'agit de révision de loi du 6 aout 2013 à propos de la recherche sur les embryons humains ;
- que la fin thérapeutique a glissé vers la finalité à des fins médicales (qui inclut donc la finalité de procréation médicale ou PMA).

Pour l'explication maintenant : ce qu'il faut retenir c'est la proposition de modification de cet article :
Nous demandons que le terme de "constitution" soit remplacé dans tous les articles par le mot « conception » par clonage ou tout autre technique de reproduction humaine en dehors de la fécondation in vitro pour des parents pathologiquement et médicalement infertiles.



On voit en effet que la loi interdit de fabriquer des embryons par fécondation (" la conception d'embryons à des fins therapeutiques est interdite "), mais n'INTERDIT pas la conception par clonage d'embryons (la constitution de clone humain est interdite).

Il y a bien une différence qui est faite entre la création d'êtres humains par fécondation et celle par clonage humain.
C'est cette distinction qui fait l'objet de la proposition faite par Bioéthique-Catholique...
Sinon cela laisse entendre que le clone conçu a moins de valeur que l'embryon fecondé : il est maltraité donc dès sa conception par la loi, pour autant, il reste un être humain tout autant que le premier.

Par ailleurs les glissements de la constitution à l'implantation ou d'autres "experimentations" ou "recherches" ne laissent pas de craindre ce que le Dr Axel Kahn declarait à souhait dans les années de débat sur la clonage humain : "si l'on parvient à maitriser le clonage hulain thérapeutique (donc la consttitution de clones humain) il sera impossible d'empécher le clonage humain reproductif qui est un crime contre l'espèce humaine.

Or tel que redigé la loi bioéthique est, justement la porte ouverte au clonage humain thérapeutique puisque de fait, il permet la conception de clones et son developpement jusqu'a la constitution du clone-embryon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
 
BIOETIQUE ET CATHOLIQUE - Nos 11 Propositions ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CATHOLIQUE........QU'EST-CE QUE C'EST ? VIDEOS
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Quelle est l’origine de l’Eglise Catholique ?
» Défense et illustration de la sainte-Église catholique
» Pennsylvanie : un hôpital catholique ferme à cause de l’ObamaCare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS :: BIOETHIQUE DE LA DEFENSE DE LA VIE : LES CATHOLIQUES, LES CITOYENS ET LES FM ... :: NOS OBJECTIFS : LA BIOETHIQUE SANS TABOUS, SANS OMERTAS ET SANS MANIPULATIONS MACONNIQUES, POLITIQUES ET MEDIATIQUES ! ...-
Sauter vers: