FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS

Ce Forum Catholique a pour but de commenter nos temps actuels, à la lecture des prophéties de la Bible, du livre de Daniel et de l’Apocalypse de St Jean, en les comparant avec les prophéties modernes.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Acte d’acceptation de la mort (indulgence plénière)
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:20

» 18 novembre : Dédicace des basiliques St Pierre et St Paul
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:13

» 18 novembre : Sainte Rose-Philippine Duchesne
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:04

» 18 novembre : Saint Odon de Cluny
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 7:54

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 7:35

» Présentation Simple
par ami de la Miséricorde Hier à 9:20

» 17 novembre : Saint Grégoire de Tours
par ami de la Miséricorde Hier à 0:01

» 17 novembre Saint Grégoire le Thaumaturge (De Néocésarée)
par ami de la Miséricorde Ven 16 Nov 2018 - 23:53

» 17 novembre : Sainte Elisabeth de Hongrie
par ami de la Miséricorde Ven 16 Nov 2018 - 23:06

» 16 novembre : Sainte Marguerite d'Ecosse
par ami de la Miséricorde Ven 16 Nov 2018 - 8:01

» 16 novembre Sainte Gertrude d'Helfta ou la Grande
par ami de la Miséricorde Ven 16 Nov 2018 - 7:53

» PMA - Bioéthique : le voilà le retour aux années 30 ...
par Hercule Jeu 15 Nov 2018 - 9:48

» 15 novembre : Saint Eugène 1er de Tolède
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Nov 2018 - 0:09

» 15 novembre Bienheureuse Marie de la Passion Chappotin
par ami de la Miséricorde Mer 14 Nov 2018 - 23:59

» 15 novembre Saint Albert le Grand
par ami de la Miséricorde Mer 14 Nov 2018 - 23:51

» Prières données par Jésus-Christ à Françoise - Prière à l'Esprit-Saint ...
par Hercule Mer 14 Nov 2018 - 1:29

» FRANCOISE "LA TENDRESSE DE DIEU" - Qui est Françoise ? ...
par Hercule Mer 14 Nov 2018 - 1:25

» « L’ALLIANCE DES CŒURS UNIS » - RENCONTRE-RÉCOLLECTION de l’Association - Samedi 1er & Dimanche 2 Décembre 2018 Auprès de la Communauté « LES APÔTRES DE LA VIE » (5 Rue Voiville – 17100 SAINTES)
par Hercule Mer 14 Nov 2018 - 0:27

» LE DENIER DU CULTE - FILLE DU SOLEIL - Le denier, cause prioritaire ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 23:03

» 14 novembre : Toussaint de l'Ordre du Carmel
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 22:59

» DOZULE - La Croix glorieuse et la Venue glorieuse du Christ ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 22:52

» 14 novembre : Saint Sérapion d'Alger
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 22:50

» Le Purgatoire, une Miséricorde de Dieu
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 22:38

» FILLE DU SOLEIL - Message du 10 juillet 2012 pour la France - France, ma bien-aimée, qu’as-tu fait de ton titre ? ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 22:30

» 1967-12-15 NOTRE DAME DES ROSES A SAN DAMIANO - Messages de Jésus : «Priez et taisez-vous !» ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 22:22

» Luisa Piccarreta - Fécondité inouïe de l’agir dans la divine Volonté ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 22:20

» Mamma Rosa: plus sainte que voyante ! A l’occasion du 50e anniversaire de la première apparition à San Damiano ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 22:16

» Le 6ème COMMANDEMENT*. De Jésus à Maria Valtorta « TU NE COMMETTRAS PAS L’IMPURETÉ DE CORPS NI DE CONSENTEMENT » ...
par Hercule Mar 13 Nov 2018 - 17:11

» Saint Stanislas Kostka rencontre une âme du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 8:01

» 13 novembre : Saint Stanislas Kostka
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 7:54

» 13 novembre Saint Eugène de Tolède
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov 2018 - 7:45

» 12 novembre : Saint Didace (Diego)d'Alcala
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov 2018 - 8:30

» 12 novembre : Saint Jean le Miséricordieux ou (l'Aumônier)
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov 2018 - 8:23

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 31 décembre 1999 - Je viens dans la Gloire pour éclairer ce monde perdu ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 20:25

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 30 décembre 1999 - Le rayonnement des foyers du Mouvement d'Amour ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 20:21

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 22 décembre 1999 - Nul ne résistera à la Justice du Seigneur qui Vient ! ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 19:14

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 19 décembre 1999 - Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu ! ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 19:08

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 17 décembre 1999 - Je t'ai dit que les ténèbres s'épaississaient ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 19:03

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 14 décembre 1999 - Je reviens de manière imminente et tu es dans la Joie ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 18:58

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 11 décembre 1999 - Rien de comparable ! Nuls repères, hormis le Père ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 18:37

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 10 décembre 1999 - J'ouvrirai bientôt l'Ere de l'Esprit ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 18:26

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 9 décembre 1999 - Je suis l'Espérance d'Israël ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 18:21

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 6 décembre 1999 - Mon Retour dans la Gloire dans les cœurs aura bien lieu au Jour de la Justice ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 18:03

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 5 décembre 1999 - Ce roi de France doit établir le Règne de Dieu sur la terre ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 17:57

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 4 décembre 1999 - Je suis la mesure du temps du Père ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 17:53

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 30 novembre 1999 - Je reviens renouveler la face de la terre ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 17:10

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 27 novembre 1999 - Cette Tendresse du Père vient bouleverser vos cœurs ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 17:03

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 22 novembre 1999 - J'entends vos prières, Mes enfants ...
par Hercule Dim 11 Nov 2018 - 17:00

» 11 novembre Saint Martin de Tours
par ami de la Miséricorde Dim 11 Nov 2018 - 0:14

» 11 novembre : Saint Théodore le Studite
par ami de la Miséricorde Dim 11 Nov 2018 - 0:00

» Salon Beige - Nouveau décalage pour la loi de bioéthique ...
par Hercule Sam 10 Nov 2018 - 21:55

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 19 novembre 1999 - Commentaire Apocalypse ...
par Hercule Sam 10 Nov 2018 - 14:30

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 18 novembre 1999 - Commentaire Apocalypse ...
par Hercule Sam 10 Nov 2018 - 14:05

Sujets les plus actifs
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
Don Guéranger pour le Carême
Mois de Saint Joseph
MAI, le mois de Marie
Mois de Saint Michel Archange
SAINT MICHEL ARCHANGE - SEPTEMBRE, le mois de saint Michel Archange ...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
Prophéties modernes et Messages pour la France...
Sujets les plus vus
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Consécration et Imposition du Scapulaire ...
Prière de Protection, de Libération et de Guérison par le Très Précieux Sang de Jésus
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 24 mai 1999 ...
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Informations le Parvis...
VIRGINIE - "LES SECRETS DU ROI - Que Ton Règne arrive !" - Présentation ...
Les posteurs les plus actifs de la semaine
ami de la Miséricorde
 
Hercule
 
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 29 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Simple

Nos membres ont posté un total de 4371 messages dans 3097 sujets
Mots-clés
beltrame Guerres euthanasie avortement croix exorcisme France juin virginie Garabandal graal Eucharistie lumen Guerre clonage Famille libération apocalypse carême saint Propositions délivrance Rosaire bioéthique Syrie islamisation
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 38 le Mer 20 Déc 2017 - 17:38
Annuaire des Sites amis


Partagez | 
 

 "FAKE NEWS" - Ce qu'il faut savoir avant de légiférer précipitamment ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hercule
Admin
avatar

Messages : 2142
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: "FAKE NEWS" - Ce qu'il faut savoir avant de légiférer précipitamment ...   Lun 8 Jan 2018 - 12:27

"FAKE NEWS" - Ce qu'il faut savoir avant de légiférer précipitamment ...

https://www.marianne.net/medias/ce-qu-il-faut-savoir-avant-de-legiferer-precipitamment-sur-les-fake-news

Ce qu'il faut savoir avant de légiférer précipitamment sur les "fake news"
Par Alexandra Saviana
Publié le 05/01/2018 à 13:50

Lors de ses voeux à la presse, Emmanuel Macron a annoncé un projet de loi (encore flou) pour lutter contre la propagation des "fake news" sur Internet pendant la "période électorale". Le système actuel ne suffit-il pas ? Comment s'attaquer à un terme aussi vague que celui de “fake news” sans contrevenir à la liberté de la presse? On fait le point.
Lors de ses voeux annuels à la presse, ce 3 janvier, Emmanuel Macron a annoncé un projet de loi pour lutter contre la propagation des "fake news" en période électorale. Un sujet dont le chef de l’Etat a fait l’expérience de près pendant la campagne présidentielle : deux jours avant le second tour, 150 000 mails privés du candidat et de son équipe - les "Macron Leaks" -, ont été publiés par un site d’extrême droite américain. Ce piratage était censé prouver l’existence d’une rumeur secouant la toile depuis quelque temps, selon laquelle Emmanuel Macron aurait possédé un compte offshore. Une fake news.

Mais c’est quoi une "fake news" ?

Les fausses nouvelles, ou “fake news”, du terme popularisé par Donald Trump au cours de la campagne américaine en 2016, est aujourd’hui encore un concept aux contours flous et à la définition abstraite. “Si l’on regarde bien, explique Patrick Eveno, président de l’Observatoire de la déontologie de l’information (ODI), le Cheval de Troie était en quelque sorte déjà une fake news.” La fake news n’est donc pas apparue ex nihilo il y a deux ans, et existe en France depuis des siècles. Il n’est donc pas étonnant que l’on trouve déjà dans notre législation des dispositions pour lutter contre ces “fausses nouvelles.” Mais avec internet, le phénomène a pris de l’ampleur : “Ce qui a changé, avec internet, c’est la viralité, c’est-à-dire la vitesse de propagation des fake news.”

Comme l’explique le chercheur Nicolas Vanderbiest, le problème des fausses informations dans le cadre électoral peut être décomposé en plusieurs points : “Celles des puissances étrangères qui essaieraient de s’immiscer dans le processus électoral avec les fake news, mais aussi d’agents économiques qui les ont utilisées pour se faire de l’argent à travers la publicité. Et il y a la rumeur classique, digne du café du commerce.” Derrière l’anglicisme peut ainsi autant se cacher une fausse information astucieusement distillée pour déstabiliser un opposant, une rumeur rédigée pour faire du clic, ou une simple erreur factuelle partagée de bonne foi. Trois cas qui compliquent la définition d’une fake news et son traitement dans le cadre judiciaire.

Un arsenal judiciaire pour lutter contre les fausses nouvelles existe bel et bien. Il s’applique autant dans la presse que dans les domaines de la protection de l’aviation, du terrorisme, ou de la finance. “Un arsenal dispersé mais qui permet déjà de lutter contre les fausses informations”, remarque Patrick Eveno. La loi la plus emblématique reste tout de même celle de 1881 sur la liberté de la presse. Cette dernière arrête la conception moderne de la justice française concernant les fausses nouvelles : leur diffusion entraîne une amende de 45 000 euros, et peut même atteindre les 135 000 euros si “la publication, la diffusion ou la reproduction faite de mauvaise foi sera de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou à entraver l'effort de guerre de la nation”. Le délit de fausses nouvelles, qui concerne évidemment la presse, peut déjà être élargi à Internet. Depuis 2004, la loi s’étend à “tout moyen de communication au public par voie électronique.”

Mais elle a aussi ses limites : elle ne s’applique qu’en France. Si quelqu’un poste une fake news depuis l’étranger, il ne peut donc pas être inquiété.

Il est très difficile de prouver qu’une information a été postée de mauvaise foi, ou dans l’intention de nuire.
Patrick Eveno
Autre limite : la “fausse nouvelle” n’est pas explicitement définie dans le droit français. Ce qui est défini, c'est l'intention de propager une fausse information. Ainsi, la loi ne peut intervenir que si une information a été publiée “de mauvaise foi, [a] troublé la paix publique, ou [a] été [susceptible] de la troubler”. Et “c’est pour cette raison que la loi de 1881 est peu appliquée, constate Patrick Eveno. Il est très difficile de prouver qu’une information a été postée de mauvaise foi, ou dans l’intention de nuire.”

Avec les contours encore flous qu’il a dessinés le 3 janvier, Emmanuel Macron semble vouloir élargir le champ d’application judiciaire et les sanctions : “Il sera possible de saisir le juge à travers une nouvelle action en référé permettant, le cas échéant, de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l’accès au site Internet”. Une déclaration qui fait craindre que la Justice devienne une sorte d’arbitre de la vérité dans des cas extrêmement divers et complexes.

Transparence et atteinte au portefeuille

A l’heure actuelle, comme l’a expliqué Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique sur France Inter ce 5 janvier, le gouvernement juge donc que les lois sont insuffisantes. Outre le blocage ou le déréférencement des sites émetteurs de fake news, le gouvernement envisage de les toucher directement au portefeuille, en s'en prenant à leur annonceurs : “Les plates-formes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus,” a indiqué Emmanuel Macron. Selon Nicolas Vanderbiest, cette disposition se révélerait probablement inefficace : “Pour contourner la législation, il suffira de créer une société complètement factice, que les annonceurs paieront à la place du site diffuseur de fake news. Au final, les plateformes seront malgré tout financées, sans que vous ne puissiez retrouver ceux qu’il y a derrière.”

Du côté des plateformes, on s’active aussi contre les fake news. Pendant la présidentielle, l’initiative CrossCheck, de Google News Lab, tentait de déminer les fake news circulant sur internet. Twitter a récemment fait le ménage, supprimant des comptes diffusant des contenus haineux et des fake news. De son côté, le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, s’est excusé le 4 janvier des failles du réseau social, et a promis de “réparer ses erreurs”. Dans ce but, en octobre dernier, l’entreprise a même annoncé plus de transparence dans les publicités diffusées sur la plateforme. En ligne de mire : mieux traquer les fake news en identifiant ceux qui les financent. Mais pour Nicolas Vanderbiest, le chemin qui reste à parcourir pour la plateforme est énorme : “Les données de Facebook sont filtrées. La plateforme devrait pouvoir les publier pour que les chercheurs puissent les analyser, comprendre d’où viennent les erreurs. Or, elles ne sont pas accessibles, ni pour le grand public, ni pour les chercheurs.”

Mais alors, si la législation et les plateformes sont à la peine pour lutter contre les fake news, que faire ? Pour l’Observatoire de la Déontologie de l’Information, que dirige Patrick Eveno, c’est avant tout à la société civile de s’emparer du sujet pour faire “émerger un organisme de régulation”. Une instance indépendante, chargée de l’éthique et de la médiation, qui “pourrait répondre aux demandes du public” en matière de vérification de l’information, comme il en existe déjà dans de nombreux pays en Europe. Un moyen, aussi selon lui, “de permettre au public de regagner confiance dans leur institutions et en leur médias”, en tant que sources fiables d’informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
 
"FAKE NEWS" - Ce qu'il faut savoir avant de légiférer précipitamment ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inspection sur la mythologie en 6e : tout ce qu'il faut savoir
» Ce qui faut savoir sur l'épreuve d'amissibilité
» Ce qui faut savoir sur l'épreuve d'admission
» Impression de perte de temps
» COURS: LES ETUDES, LE METIER, CE QU'IL FAUT SAVOIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS :: MEDIAS CHRETIENS : PRESSE, LIVRES, FILMS, THEATRE, MUSIQUE, ARTS... :: Médias - Fausses Informations et Manipulation ...-
Sauter vers: