FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS

Ce Forum Catholique a pour but de commenter nos temps actuels, à la lecture des prophéties de la Bible, du livre de Daniel et de l’Apocalypse de St Jean, en les comparant avec les prophéties modernes.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 27 juillet 1999 - Voilà, ne vous attachez pas au passé ; aller de l'avant ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:34

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 22 juillet 1999 - La plupart des jugements rendus par vos tribunaux sont plus iniques les uns que les autres ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:31

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 21 juillet 1999 - Grâce à "Françoise", fidèle messagère de Mon Sacré-Cœur ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:28

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 20 juillet 1999 - Tournez vos yeux vers Ma Lumière et la ténèbre n'aura pas de prise sur votre âme ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:25

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 19 juillet 1999 - Venez à Moi, vous tous qui avez soif, Je suis la Fontaine d'Eau Vive ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:23

» Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 12 juillet 1999 - La Vérité vous rend libre ...
par Hercule Aujourd'hui à 4:20

» 18 juin : Saint Grégoire Barbarigo
par ami de la Miséricorde Hier à 23:07

» 18 juin : Sainte Marine de Bythinie
par ami de la Miséricorde Hier à 22:57

» Je viens d’abord comme Roi de Miséricorde
par ami de la Miséricorde Hier à 22:20

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:06

» Libération et Délivrance - Invocations à la Très Sainte Trinité ...
par Hercule Hier à 21:26

» Délivrance et Libération - Invocations à Notre Seigneur Jésus-Christ ...
par Hercule Hier à 21:24

» Prières de délivrance à Dieu, Créateur et Père ... (Ces prières sont tirées de l’Annexe II du Rituel de l’exorcisme) ...
par Hercule Hier à 20:38

» EUGENISME - Le Pape François compare certains avortements à un eugénisme en "gants blancs" ...
par Hercule Hier à 14:50

» CLONAGE HUMAIN - Sciences de la vie - Salon Biomed - Le 1er bébé cloné verra-t-il le jour en Israël ? ...
par Hercule Hier à 14:30

» PMA - Macron voulait un consensus sur la PMA. Or, il n'y en a pas ...
par Hercule Hier à 14:22

» Etats Généraux de la Bioéthique - Synthèse cartographique de la consultation publique ...
par Hercule Hier à 14:05

» Bioéthique et Catholique - «Bioéthique : le consensus est possible !» ...
par Hercule Hier à 13:57

» VENDÉE MILITAIRE - 1793 - Les Martyrs de Vendée, un modèle de Foi et de Vie Chrétienne ...
par Hercule Hier à 13:31

» 17 juin: Saint Hervé
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin 2018 - 23:17

» 17 juin : Bienheureux Marie-Joseph Cassant
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin 2018 - 23:03

» Don Guéranger pour le 4ème dimanche après la Pentecôte
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin 2018 - 22:42

» De Tout et de Rien ... Lu sur "Libération" - 20 mai 2018 - : Les morts-vivants de la dette et le méga krack à venir ...
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 13:13

» De Tout et de Rien ... Vu sur "Le Figaro" : L'exécutif veut s'attaquer aux aides sociales ...
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 13:11

» De Tout et de Rien ... Les bons comptes font les bons présidents ...
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 13:08

» De Tout et de Rien ! ... Totalitarisme en Marche... Moins de libertés... Cela arrive à grand pas ! ...
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 12:57

» OCCITANIE - Près de 700.000 arrêts maladie en 2017 : c'est trop pour la CPAM.
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 12:52

» Parole du Seigneur à travers le prophète Isaïe ... Les Chiens Muets ...
par Hercule Sam 16 Juin 2018 - 12:45

» 16 juin : Saint Jean François Régis
par ami de la Miséricorde Ven 15 Juin 2018 - 23:58

» Méditation de St Bernard de Clairvaux sur la Miséricorde de Marie
par ami de la Miséricorde Ven 15 Juin 2018 - 23:39

» 15 juin : Bienheureuse Albertina Berkenbrock
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Juin 2018 - 23:37

» 15 juin : Sainte Germaine Cousin (de Pibrac)
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Juin 2018 - 23:25

» Saint Grégoire : Commentaires sur le Livre des Rois
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Juin 2018 - 23:10

» 14 juin Saint Elisée Prophète
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Juin 2018 - 8:13

» 14 juin Vénérable François Chiesa
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Juin 2018 - 8:05

» 13 juin : Saint Aventin de Larboust
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 23:14

» 13 juin Saint Antoine de Padoue
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 23:04

» Vase d'or massif par Saint Antoine de Padoue
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 22:50

» Suède : Un livret édité à 4,8 millions d'exemplaires prépare la population à la guerre ...
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:56

» La Famille selon Lorenzo Fontana, sans langue de bois ...
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:29

» Pape François - Fête Dieu à Ostie …
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:24

» BENOÎT XVI - L’orientation de Benoît XVI ...
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:21

» BENOÎT XVI - “Les” théologiens européens ...
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:18

» 11 juin : Saint Barnabé Apôtre
par Hercule Mar 12 Juin 2018 - 13:13

» 12 juin Bx Laurent-Marie de Saint François-Xavier Salvi
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 8:05

» 12 juin Saint Gaspard Bertoni
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 7:46

» Le plus grand attribut de Dieu la Miséricorde Divine
par ami de la Miséricorde Mar 12 Juin 2018 - 7:32

» Alterinfo.net - LA LISTE DES LICENCIEMENTS en France ...
par Hercule Lun 11 Juin 2018 - 13:40

» Salon Beige - La catholique Irlande rejoint le troupeau européen des peuples qui se suicident ...
par Hercule Lun 11 Juin 2018 - 13:30

» Salon Beige - « Bioéthique, conclusions des états généraux de la bioéthique : l’impossible consensus »...
par Hercule Lun 11 Juin 2018 - 13:25

» LA MISSION POSTHUME DE SAINTE JEANNE D'ARC - 8 ème partie
par Viviane Al Lun 11 Juin 2018 - 11:37

» Prière de remise de soi à Marie dans l’épreuve ...
par Hercule Lun 11 Juin 2018 - 10:13

» Acte de consécration au Sacré-Cœur de Jésus, de Sainte Marguerite-Marie Alacoque ...
par Hercule Dim 10 Juin 2018 - 23:24

Sujets les plus actifs
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Don Guéranger pour le Carême
MAI, le mois de Marie
Mois de Saint Joseph
SAINT MICHEL ARCHANGE - SEPTEMBRE, le mois de saint Michel Archange ...
DELIVRANCE ET EXORCISMES - Prières de Protection, de Libération et de Guérison ...
Prophéties modernes et Messages pour la France...
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
"FIN DU MONDE PRESENT ET MYSTERES DE LA VIE FUTURE" par l'Abbé Arminjon - Note Liminaire - Pourquoi cette réédition ?
Sujets les plus vus
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Consécration et Imposition du Scapulaire ...
Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
Agnès-Marie "Joie de Dieu" - Message du 24 mai 1999 ...
Prière de Protection, de Libération et de Guérison par le Très Précieux Sang de Jésus
Islamisation de la France, de l'Europe et du Reste du Monde...
VIRGINIE - Association « L’Alliance des Cœurs Unis » ... Informations le Parvis...
FORUMACTIF.COM – Harcèlement et graves dysfonctionnements sur Lumen -
VIRGINIE - "LES SECRETS DU ROI - Que Ton Règne arrive !" - Présentation ...
le Notre Père de Ste Mechtilde pour les âmes du Purgatoire
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Hercule
 
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 23 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est marie soubelet

Nos membres ont posté un total de 3584 messages dans 2519 sujets
Mots-clés
croix Marie saint Millions France bioéthique graal avortement carême Eucharistie euthanasie juin Syrie Guerre virginie beltrame Propositions délivrance catholique islamisation clonage Rosaire père lumen Garabandal Guerres
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 38 le Mer 20 Déc 2017 - 17:38
Annuaire des Sites amis


Partagez | 
 

 EUTHANASIE - Témoignage de Pierre Panis - L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ? ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hercule
Admin
avatar

Messages : 1895
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: EUTHANASIE - Témoignage de Pierre Panis - L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ? ...   Mer 15 Nov 2017 - 11:47

EUTHANASIE - Témoignage de Pierre Panis - L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ? ...




Témoignage de Pierre Panis :

L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ?

+ + + + +

L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ?

Né en 1952, marié en 1977, viticulteur-arboriculteur de profession, hyper dynamique de nature, je vivais heureux et croquais la vie à pleines dents.
Un jour, vers la fin de l'année 1985, j'avais 33 ans, j'ai commencé à être gêné pour utiliser un tournevis.
Six mois après j'étais en fauteuil roulant et, trois ans après, ne pouvant plus tenir ma tête, j'optais pour le lit... que je n'ai plus quitté depuis ce jour.
Aujourd'hui, je suis entièrement paralysé, trachéotomisé, branché à un appareil respiratoire et ne peux désormais remuer que les yeux.

Cette maladie, appelée "Sclérose Latérale Amyotrophique" (S.L.A.) ou "maladie de Charcot" entraîne une dégénérescence inexorable de tous les muscles et conduit rapidement le malade à une dépendance totale.

Par bonheur, je possède un ordinateur équipé d'un logiciel spécial qui me permet d'écrire avec les yeux. C'est grâce à cet équipement que je peux vous écrire aujourd'hui.

Le premier moment d'abattement passé, je me suis tourné vers le Ciel et j'ai demandé : pourquoi moi ? ? ?
Mon sort me paraissait injuste ; il y a tant de chômeurs professionnels... Tant d'individus sans foi ni loi... POURQUOI MOI ?

Je voulais comprendre... et j'ai compris !
J'ai compris qu'il m'avait fallu cette maladie pour me rendre compte que, comme beaucoup de monde, je me mettais la conscience tranquille en allant à la messe le dimanche mais qu'en fait, j'étais très loin de suivre la route du Seigneur.

Aujourd'hui, je suis entièrement paralysé, je ne peux remuer que les yeux mais je suis heureux :
- heureux de marcher à nouveau sur la route du Seigneur,
- heureux de vivre enfin en conformité avec mon idéal,
- heureux d'être modestement utile à mon Dieu.

Issu d'une vieille famille terrienne, catholique et pratiquante, ayant toujours eu la Foi, à l’annonce de ma maladie, je me suis jeté en elle avec le désespoir et la frénésie d'un naufragé sur une bouée de sauvetage...
Malgré l'extrême douleur des premières années : le désarroi dure tant que dure la descente aux enfers, j'ai maintenu ma confiance en Dieu...

La descente dure tant qu'il reste des muscles à immobiliser, à paralyser. A partir de là, quand on a touché le fond, quand la maladie ne trouve plus de quoi alimenter son appétit destructeur, on entre dans ce que nos éminents spécialistes appellent la phase terminale.
Il y a 17 ans que je suis en phase terminale, je m'y suis habitué et, au risque de vous surprendre, ma joie de vivre balayant ou occultant tous les inconvénients et contraintes liés à mon état, je suis heureux !

J'ai les idées bien en place et aucune envie de me plaindre !
Oserai-je dire : au contraire !...
Car cette maladie est, pour moi, une sanctification forcée... à la limite de l'injustice...
Gloire à Dieu !
Réaction au malheur incompréhensible pour la plupart, mais Dieu remplit ma vie et je ne manque de rien. Le bonheur serait il subjectif et totalement indépendant de toute jouissance humaine ?
Je laisse à chacun le soin de méditer cette pensée qui est une approche directe de l'influence permanente de Dieu dans nos vies, par une action à la fois permanente et imperceptible sur notre coeur, notre ressenti et nos évidences fondamentales...

Oui, la souffrance existe, aussi bien physique que morale mais il est écrit dans la Bible : Matthieu 11, 28-30
"Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et Moi Je vous soulagerai.
Chargez-vous de Mon joug et mettez-vous à Mon école, car Je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes.
Oui, Mon joug est aisé et Mon fardeau léger. "

Je suis là pour en témoigner !... J'ai, bien souvent, remonté le moral de gardes-malades désespérées pour des peines légères et passagères mais j'ai moi-même rarement perdu le moral et je n'ai jamais perdu l'espoir parce que je n'ai jamais douté de l’Amour de Dieu.

Comment penser à l'euthanasie quand on a Dieu dans le coeur et quand aucune souffrance ne peut altérer notre confiance en Lui...
Les « sans Dieu » sont à plaindre car ils ne connaissent pas l'incommensurable bonheur de se sentir aimé de Dieu, ils ne peuvent pas imaginer le secours bien réel dont bénéficient les amis de Dieu dans l'épreuve.
Quand l'enfer se déchaîne contre nous, nous savons qu'il ne s'agit que d'une épreuve supplémentaire, destinée à tester notre Foi et notre confiance envers le Tout-Puissant, Créateur de tout ce qui est...

Il faut savoir que nous avons été créés par un débordement de l’Amour Infini de Dieu et que toutes nos souffrances sont nécessaires à notre purification, pour la préparation de notre Eternité bienheureuse dans la Gloire de Dieu.

Oui, quand l'enfer se déchaîne contre nous, nous accentuons notre prière, nous implorons le Ciel et nous gardons confiance... alors que les « sans Dieu », dans la même situation, désespèrent, appelent la mort et revendiquent le droit à mourir.
Ils appellent ça « mourir dans la dignité » ! Ne s'agit il pas plutôt de désespoir et de lâcheté ?
Ce qui est grave, parce qu'irréversible, c'est qu'ils refusent la Volonté Divine qui est Lumière et se précipitent dans la mort qui est ténèbres.
Dieu respectera leur choix, leur libre arbitre, et les laissera aller dans les ténèbres éternelles puisque telle est leur volonté, libre et délibérée.

Alors que celui qui accepte et offre sa souffrance se met en phase avec la Volonté Divine parce qu'il fait preuve d’humilité, d’obéissance, de soumission, de confiance et d’amour envers notre Créateur et Rédempteur.
La souffrance acceptée et offerte purifie notre âme, constitue une protection contre l'enfer et fait office de sauf conduit pour le purgatoire dont elle peut réduire sensiblement la durée.

L'euthanasie est donc criminelle à double titre : pour le temps et pour l'Eternité. Par son refus radical de la Volonté Divine elle est un billet pour l'enfer.

Il en est de même pour l'avortement. La culpabilité de l'avorteuse est même bien pire car, pour un confort égoïste, elle ôte la vie à son propre enfant qui possède déjà une âme immortelle et vivra donc éternellement dans le Ciel en qualité de martyr de sa propre mère.

Mais il est IMPORTANT de savoir que Dieu pardonne au pire des criminels qui implore son pardon avec un repentir sincère.
Chacun peut donc décider de revenir à Dieu à tout moment mais, en nos temps troublés,
il serait quand-même prudent de ne pas attendre.

En conclusion, qu'importe notre vie actuelle, offrons la joyeusement à la Divine Justice, soyons des amis fidèles de notre Dieu d'Amour et de Miséricorde, des esclaves de l'Amour, car nous savons que nous passerons l'Eternité dans Sa Gloire et que la Vision Béatifique chavirera perpétuellement notre coeur dans le ravissement et dans l'extase.

Pierre PANIS.

Autorisation pour diffusion maximum

+ + + + +


Dernière édition par Hercule le Ven 16 Fév 2018 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
Hercule
Admin
avatar

Messages : 1895
Date d'inscription : 16/08/2017

MessageSujet: Pierre Panis - Qui suis - je ? Ma lettre au Premier Ministre...   Mer 15 Nov 2017 - 14:10



Pierre Panis
1952 - 26 mai 2007

+ + + + +

Qui suis - je ?
Ma lettre au Premier Ministre
Le texte suivant fut entièrement rédigé par Pierre.

Né en 1952, marié en 1977, viticulteur-arboriculteur de profession, hyper dynamique de nature, je vivais heureux et croquais la vie à pleines dents. Un jour, vers la fin de l’année 1985, j’avais 33 ans, j’ai commencé à être gêné pour utiliser un tournevis. Six mois après j’étais en fauteuil roulant et, trois ans après, ne pouvant plus tenir ma tête, j’optais pour le lit... que je n’ai plus quitté depuis ce jour. Aujourd’hui, je suis entièrement paralysé, trachéotomisé, branché à un appareil respiratoire et ne peux désormais remuer que les yeux.
Cette maladie, appelée "Sclérose Latérale Amyotrophique" (S.L.A.) ou "maladie de Charcot" entraîne une dégénérescence inexorable de tous les muscles et conduit rapidement le malade à une dépendance totale.

Par bonheur, je possède un ordinateur équipé d’un logiciel spécial qui me permet d’écrire avec les yeux. C’est grâce à cet équipement que je peux vous écrire aujourd’hui.

Le premier moment d’abattement passé, je me suis tourné vers le Ciel et j’ai demandé : pourquoi moi ? ? ? Mon sort me paraissait injuste ; il y a tant de chômeurs professionnels... Tant d’individus sans foi ni loi... POURQUOI MOI ?

Je voulais comprendre... et j’ai compris ! J’ai compris qu’il m’avait fallu cette maladie pour me rendre compte que, comme beaucoup de monde, je me mettais la conscience tranquille en allant à la messe le dimanche mais qu’en fait, j’étais très loin de suivre la route du Seigneur.

Aujourd’hui, je suis entièrement paralysé, je ne peux remuer que les yeux mais je suis heureux : - heureux de marcher à nouveau sur la route du Seigneur, - heureux de vivre enfin en conformité avec mon idéal, - heureux d’être modestement utile à mon Dieu.

Issu d’une vieille famille terrienne, catholique et pratiquante, ayant toujours eu la Foi, à l’annonce de ma maladie, je me suis jeté en elle avec le désespoir et la frénésie d’un naufragé sur une bouée de sauvetage... Malgré l’extrême douleur des premières années : le désarroi dure tant que dure la descente aux enfers, j’ai maintenu ma confiance en Dieu...

La descente dure tant qu’il reste des muscles à immobiliser, à paralyser. A partir de là, quand on a touché le fond, quand la maladie ne trouve plus de quoi alimenter son appétit destructeur, on entre dans ce que nos éminents spécialistes appellent la phase terminale. Il y a 17 ans que je suis en phase terminale, je m’y suis habitué et, au risque de vous surprendre, ma joie de vivre balayant ou occultant tous les inconvénients et contraintes liés à mon état, je suis heureux !

J’ai les idées bien en place et aucune envie de me plaindre ! Oserai-je dire : au contraire !... Car cette maladie est, pour moi, une sanctification forcée... à la limite de l’injustice... Gloire à Dieu ! Réaction au malheur incompréhensible pour la plupart, mais Dieu remplit ma vie et je ne manque de rien. Le bonheur serait il subjectif et totalement indépendant de toute jouissance humaine ? Je laisse à chacun le soin de méditer cette pensée qui est une approche directe de l’influence permanente de Dieu dans nos vies, par une action à la fois permanente et imperceptible sur notre coeur, notre ressenti et nos évidences fondamentales...

Oui, la souffrance existe, aussi bien physique que morale mais il est écrit dans la Bible : Matthieu 11, 28-30 "Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et Moi Je vous soulagerai. Chargez-vous de Mon joug et mettez-vous à Mon école, car Je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes. Oui, Mon joug est aisé et Mon fardeau léger. "

Je suis là pour en témoigner !... J’ai, bien souvent, remonté le moral de gardes-malades désespérées pour des peines légères et passagères mais j’ai moi-même rarement perdu le moral et je n’ai jamais perdu l’espoir parce que je n’ai jamais douté de l’Amour de Dieu.

Comment penser à l’euthanasie quand on a Dieu dans le coeur et quand aucune souffrance ne peut altérer notre confiance en Lui... Les « sans Dieu » sont à plaindre car ils ne connaissent pas l’incommensurable bonheur de se sentir aimé de Dieu, ils ne peuvent pas imaginer le secours bien réel dont bénéficient les amis de Dieu dans l’épreuve. Quand l’enfer se déchaîne contre nous, nous savons qu’il ne s’agit que d’une épreuve supplémentaire, destinée à tester notre Foi et notre confiance envers le Tout-Puissant, Créateur de tout ce qui est...

Il faut savoir que nous avons été créés par un débordement de l’Amour Infini de Dieu et que toutes nos souffrances sont nécessaires à notre purification, pour la préparation de notre Eternité bienheureuse dans la Gloire de Dieu.

Oui, quand l’enfer se déchaîne contre nous, nous accentuons notre prière, nous implorons le Ciel et nous gardons confiance... alors que les « sans Dieu », dans la même situation, désespèrent, appellent la mort et revendiquent le droit à mourir. Ils appellent ça « mourir dans la dignité » ! Ne s’agit il pas plutôt de désespoir et de lâcheté ? Ce qui est grave, parce qu’irréversible, c’est qu’ils refusent la Volonté Divine qui est Lumière et se précipitent dans la mort qui est ténèbres. Dieu respectera leur choix, leur libre arbitre, et les laissera aller dans les ténèbres éternelles puisque telle est leur volonté, libre et délibérée.

Alors que celui qui accepte et offre sa souffrance se met en phase avec la Volonté Divine parce qu’il fait preuve d’humilité, d’obéissance, de soumission, de confiance et d’amour envers notre Créateur et Rédempteur. La souffrance acceptée et offerte purifie notre âme, constitue une protection contre l’enfer et fait office de sauf conduit pour le purgatoire dont elle peut réduire sensiblement la durée.
L’euthanasie est donc criminelle à double titre : pour le temps et pour l’Eternité. Par son refus radical de la Volonté Divine elle est un billet pour l’enfer.

Il en est de même pour l’avortement. La culpabilité de l’avorteuse est même bien pire car, pour un confort égoïste, elle ôte la vie à son propre enfant qui possède déjà une âme immortelle et vivra donc éternellement dans le Ciel en qualité de martyr de sa propre mère.
Mais il est IMPORTANT de savoir que Dieu pardonne au pire des criminels qui implore son pardon avec un repentir sincère. Chacun peut donc décider de revenir à Dieu à tout moment mais, en nos temps troublés, il serait quand même prudent de ne pas attendre.
En conclusion, qu’importe notre vie actuelle, offrons la joyeusement à la Divine Justice, soyons des amis fidèles de notre Dieu d’Amour et de Miséricorde, des esclaves de l’Amour, car nous savons que nous passerons l’Eternité dans Sa Gloire et que la Vision Béatifique chavirera perpétuellement notre coeur dans le ravissement et dans l’extase.


Pierre PANIS
Ma lettre au Premier Ministre

Pierre PANIS.
N°9 rue du bac
66 250 SAINT LAURENT DE LA SALANQUE

+ + + + +
                                                                                       
Saint Laurent, le 27 septembre 2003

Monsieur le Premier Ministre,

Je suis muet, totalement paralysé, trachéotomisé, branché à un appareil respiratoire et ne peux désormais remuer que les yeux.
Cette maladie, appelée " Sclérose Latérale Amyotrophique " (S.L.A.) ou " maladie de Charcot ", entraîne une dégénérescence inexorable de tous les muscles et conduit rapidement le malade à une dépendance totale.
Mais la vraie vie, le vrai bonheur, la vraie force de l'homme, résident dans la tête et dans le coeur.
Monsieur le Premier Ministre, si on fait abstraction de la dignité humaine qui est l'argument des orgueilleux et des lâches pour en finir, je vous assure que, même dans cet état, la vie est merveilleuse à vivre.
MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, JE REVENDIQUE LE DROIT DE VIVRE
L'euthanasie est la porte ouverte à tous les abus...
L'euthanasie ouvre la porte à tous les fous qui se croient investis d'une mission de nettoyage...
La légalisation de l'euthanasie serait une régression de l'être humain jusqu'au stade animal le plus primaire...
Monsieur le premier ministre, c'est l'Amour qui fait tourner le monde et c'est l'orgueil et la haine qui le détruisent.
MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,

JE REVENDIQUE LE DROIT A DONNER DE L'AMOUR
JE REVENDIQUE LE DROIT A RECEVOIR DE L'AMOUR
JE REVENDIQUE LE DROIT A L'AMOUR

Aussi longtemps que Dieu laissera battre mon coeur...

Pierre PANIS.

+ + + + +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-apoc-key.forumactif.com
 
EUTHANASIE - Témoignage de Pierre Panis - L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ? ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Euthanasie : témoignage bouleversant
» Pierre Panis est parti vers le Père
» Euthanasie : un témoignage bouleversant
» Un Suisse enlève son chien condamné à l'euthanasie
» Le Québec et l'euthanasie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM APOCALYPSE NEWS - PROPHETIES POUR NOTRE TEMPS :: PIERRE PANIS (1952+2007), LE PELERIN IMMOBILE :: Pierre Panis, le Vigneron du Bon Dieu - Ses Combats-
Sauter vers: